Publicité

13 janvier 2021 - 16:00

Des cas de fraudes avec ce modus operandi ont été répertoriés dans la région

Méfiez-vous des soi-disant conseiller ou enquêteur, prévient la SQ

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La Sûreté du Québec tient à rappeler les bons réflexes à adopter pour vous prémunir d’une fraude après des cas survenus dans la région.

Les policiers appellent à la vigilance lorsque vous recevez un appel d’un soi-disant conseiller, enquêteur ou autre représentant soi-disant du gouvernement ou si vous recevez un appel ou un courriel d'un membre de votre famille qui a besoin d'aide, confirmez la situation en parlant à d'autres proches.

• On vous demande de confirmer ou de donner vos informations personnelles et bancaires?

Méfiez-vous. Ne donnez aucun renseignement personnel ou bancaire au téléphone. Les fraudeurs peuvent débuter leur appel en vous demandant de confirmer votre identité à l’aide des renseignements déjà en sa disposition. Leur but? Vous mettre en confiance!

Raccrochez. Prenez un moment de recul. Retrouvez le numéro de téléphone officiel de l’organisme qui vous a contacté, appelez-le et vérifiez la validité de la demande qui vous est adressée. Ne rappelez jamais à un numéro de téléphone transmis par votre interlocuteur.

• Votre afficheur indique un « numéro de téléphone officiel »?

Ne supposez JAMAIS que le numéro de téléphone sur votre afficheur est exact. Les fraudeurs utilisent des logiciels ou des applications pour vous tromper leurs victimes.

Le numéro de l’appel peut également être masqué.

• On vous presse d’acheter des cartes-cadeaux pour collaborer à l’enquête, d’effectuer un transfert d’argent? On vous demande de remettre vos cartes dans une enveloppe en raison de la pandémie?

Refusez. N’ayez pas peur de dire non et raccrochez. Les fraudeurs peuvent hausser le ton, se montrer insistants ou recourir à des fausses menaces (vous mettre en état d’arrestation) pour obtenir votre coopération.

Gardez en tête qu’aucun organisme gouvernemental n’emploie de ton menaçant ou n’effectue une pression indue pour de telles demandes.

Méfiez-vous si un membre de la famille vous demande de l’argent de façon urgente et vous fournit des instructions sur la manière de lui envoyer le montant.

Les fraudeurs peuvent demander à la personne d’acheter des cartes iTunes ou des cartes prépayées et ensuite de leur fournir les codes de ces cartes.

Pour signaler une fraude ou demander de l'aide, communiquez avec la Sûreté du Québec au 310-4141 ou *4141 (cellulaire) ou communiquez avec votre service de police local.

Communiquez avec le Centre antifraude du Canada pour signaler la fraude : 1 888 495-8501.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.