Publicité

31 décembre 2020 - 13:00

La campagne J'arrive Trois-Rivières débute et une pub sera diffusée ce soir durant le Bye Bye 2020

Trois-Rivières invite les gens à changer de vie

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

De l’espace pour respirer, moins de temps sur la route, une grande maison pas trop chère avec une cour pour voir grandir ses enfants, des espaces de télétravail inspirants, voilà ce que propose Trois-Rivières dans une nouvelle campagne visant à séduire les jeunes adultes québécois.

Une pub de 30 secondes sera diffusée ce soir durant le Bye Bye 2020 dans la grande région de Montréal et la campagne se poursuivra à la télé jusqu’au 23 janvier sur les ondes de plusieurs chaînes.

Si 2020 a donné du temps à chacun pour prendre un pas de recul, 2021 est l’occasion ou jamais de changer de vie, de changer de ville.

Et la capitale régionale de la Mauricie accueillera à bras ouverts ces néo-Trifluviens à la recherche d’un quotidien plus doux et d’un meilleur niveau de vie. Car oui, la crise sanitaire a eu un impact sur les entreprises locales, mais elles ont repris du galon au cours des derniers mois, tellement que les indicateurs du marché de l’emploi ont retrouvé leur bonne humeur.

C’est donc l’occasion où jamais de faire le grand saut! Les besoins sont criants, particulièrement dans les secteurs des technologies de l’information, des télécommunications, de l’usinage, de l’aéronautique, de la logistique et des technologies environnementales. En tout, près de 300 postes sont disponibles, dans ces domaines seulement.

Après des mois de confinement, habiter dans une grande maison pas trop chère paraît des plus séduisants, avouons-le. Ce n’est pas un mythe : une jolie résidence unifamiliale à 185 000 $, c’est tout à fait réaliste en territoire trifluvien. C’est d’ailleurs à Trois-Rivières qu’on retrouve les résidences les moins chères parmi les régions métropolitaines de recensement québécoises.

Habiter à Trois-Rivières, c’est également moins de temps sur la route et plus de temps pour soi! Ici, c’est tout à fait possible de quitter la maison à 7 h 45, de laisser ses enfants à la garderie à 8 h et de saluer son équipe de travail à 8 h 20. Tout est accessible facilement, et sans problème de circulation.

Avec plus de 350 bonnes adresses pour boire et manger, Trois-Rivières est reconnue pour son art de vivre. De son centre-ville, effervescent toute l’année, on accède à pied aux rives de la rivière Saint-Maurice, très prisée des passionnés de plein air, tout comme ses centaines de kilomètres de terrain de jeu en pleine nature un peu partout sur le territoire trifluvien.

Découvrez toutes les bonnes raisons de changer de vie, de changer de ville au www.jarrivetroisrivieres.com.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.