Publicité

15 décembre 2020 - 10:00

La Ville a dû composer avec plusieurs charges supplémentaires

Geneviève Dubois qualifie de responsable le budget 2021 adopté par Nicolet

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les membres du conseil municipal de Nicolet ont adopté hier soir le budget 2021 totalisant 16 millions de dollars.

La mairesse, Geneviève Dubois, en a fait la présentation, tout en mettant l’accent sur l’année extraordinaire teintée par la pandémie de la COVID-19.

« Je suis particulièrement fière du budget que nous déposons qui a été préparé avec rigueur et avec l’esprit de saine gestion qui nous anime. Un gel de taxes était difficilement envisageable, dans un contexte où les défis sont nombreux, et considérant qu’il est de notre responsabilité d’offrir une excellente qualité de vie aux Nicolétains. Avec une hausse moyenne de 0,36 % par résidence (9,30 $) et une baisse dans le secteur résidentiel et les fermes, je crois sincèrement que nous avons fait un exercice rigoureux. Malgré un pacte fiscal avec le gouvernement, il serait grand temps de revoir la fiscalité municipale. Notre marge de manœuvre est très mince » souligne la première magistrate.

La Ville de Nicolet a aussi dû composer avec plusieurs charges supplémentaires, dont une facture plus élevée de 6,4 % de la Sûreté du Québec ainsi qu’une augmentation de 22 % pour la collecte de déchets et le recyclage, deux volets qui relèvent de la RIGIDBNY dont Nicolet est membre.

La mairesse Dubois a profité de la présentation de cette année pour dresser un bilan depuis son entrée en fonction. La ville de Nicolet a été mise à rude épreuve par le climat, subissant deux inondations, une tempête de vent et des problèmes de sécheresse.

« Je suis très fière du travail de nos équipes ainsi que de la rigueur que s’est imposée les membres du conseil municipal quant à la gestion des finances : malgré ces imprévus liés à la météo, nous avons toujours réussi à maintenant un taux de taxation qui respecte la capacité de payer de nos citoyens. »

Nouveau directeur général

La Ville de Nicolet compte notamment profiter de l’arrivée de notre nouveau directeur général pour relancer le dossier d’incubateur agroalimentaire ainsi que la vente de terrains qui sont de propriété municipale (notamment le terrain Cloutier et le terrain ayant appartenu aux sœurs du Précieux-Sang).

Faits saillants du budget 2021

• Budget totalisant 16,3 millions de dollars

• Si Québec payait 100 % de ses taxes quant à ses immeubles, la Ville de Nicolet aurait bénéficié d’un montant de 184 000 $ de plus ;

• Programme triennal d’immobilisation de 24,6 millions de dollars sur trois ans, comprenant les projets suivants:

-Nouveaux équipements incendie;

-Stabilisation des berges le long de la rivière;

-Réparation de ponceaux (Moulin Rouge et Grand Saint-Esprit);

-Trottoirs Éloi-de-Grandmont;

-Eau potable (860 000 $);

-Travaux d’aqueducs et d’égouts (centre-ville);

-Aménagement de parcs (Précieux-Sang, Jardins d’Anna, Faubourg, Georges-Ball);

-Piste cyclable (795 000 $);

• 3 % des immobilisations sont payées en argent comptant, à même le budget;

• 7,9 millions de projets subventionnés depuis 2017 (dont le quai, l’aréna, la passerelle, en développement durable et en culture), ce qui démontre le souci d’alléger la charge fiscale qui revient aux citoyennes et citoyens;

• 1,2 million de $ en surplus en 2020 (Subvention COVID, activités diminuées, salaires en moins);

• 465 000 $ de Québec en 2020 pour la COVID, ce qui a notamment permis de compenser la perte de 220 000 $ en revenus qui sont normalement perçus lors des activités qui se déroulent au sein des diverses infrastructures municipales; (loisirs);

• Taux de taxes foncières : aucune augmentation pour la taxe foncière, -1 % pour la dette et hausse de 10 % pour l’hygiène du milieu (eau, déchets)

• Taxes de services : hausse de 0,03 $ pour l’eau, hausse de 22,50 $ pour les ordures et de 10 $ pour le recyclage, baisse de 18,80 $ pour le programme de mouches noires.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.