Publicité

7 juillet 2020 - 17:00

Une grande partie des employés de la mairie demeurent en télétravail

L'hôtel de ville de Bécancour rouvre partiellement

Par Salle des nouvelles

L’accès au public, à l’hôtel de ville de Bécancour, est à nouveau possible. Toutefois, les citoyens auront droit à un accès limité, c’est-à-dire réservé aux cas étant difficiles à traiter à distance.

Une partie importante des employés administratifs demeure en télétravail. Pour rencontrer un employé municipal, il sera nécessaire de prendre rendez-vous avec ce dernier au préalable.

Les services de paiement en ligne sont encore préconisés et demeurent la façon la plus sécuritaire d’effectuer des paiements, pour tous les services de la Ville, dont les permis, le paiement des taxes, les médailles pour animaux, les inscriptions aux activités du Service à la communauté, etc.

Sur place, la Ville rappelle le respect des mesures de sécurité mises en place et de la distance de 2 mètres. Le lavage des mains sera demandé dès l'arrivée. Le port du masque est aussi recommandé.

Aussi, afin d’assurer la sécurité et celle des employés, il est essentiel de ne pas présenter de symptômes de la COVID-19; ne pas avoir été en contact avec une personne qui présente de tels symptômes et ne pas avoir voyagé à l’extérieur du pays dans les 14 derniers jours.

Le réseau des bibliothèques municipales reste fermé au public. En revanche, la cueillette de livres, sans contact, demeure en fonction.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.