Publicité

4 avril 2020 - 13:02

COVID-19

Québec ajoute deux nouveaux territoires où les déplacements sont contrôlés

Par Inès Lombardo, Journaliste

Ce samedi 4 avril, la vice-première ministre a tenu le point de presse en remplacement de François Legault. Deux annonces se sont dégagées: la force de portée de la police québécoise, déployée pour réaliser des contrôles afin de s'assurer le respect des mesures prises depuis le mois de mars. Ensuite, la vice-première ministre a rappelé l'interdiction des déplacements non-essentiels d'une ville à l'autre. Deux nouveaux territoires ont été ajoutés à la liste des endroits où les déplacements seront contrôlés dès 16h.

Le bilan québécois de la COVID-19 s'est alourdit.: la province compte désormais 6997 cas confirmés, soit 896 de plus qu'hier. On déplore également 14 nouveaux décès pour un total de 75; 478 personnes hospitalisées et 130 en soins intensifs. Mme Guibault a assorti ces annonces de ses condoléances aux proches des victimes.

"Les consignes données ont force de loi"

Si des personnes sont encore dehors malgré les mesures de protection données, le Québec serait la province qui respecte le plus la distanciation sociale. "Je rappelle que ces consignes ont force de loi, a assuré la ministre. Ce n'est pas le moment de penser à sa petite personne, ni de défier les forces publiques. La police est déployée en ce moment car nous en sommes au stade où l'on ne peut plus accepter que des individus continuent de miner les efforts collectifs. Nos policiers sont eux aussi sur le front, facilitons-leur la tâche."

Pour cela, la ministre a invité la population québécoise à ne "pas mentir" lors d'un contrôle. "Soyez respectueux envers nos policiers: dites-leur si vous avez des symptômes. il n'y a pas de honte. La honte serait de dissimuler ces informations sciemment." Une invitation réitérée par le Dr Arruda. La vice-première ministre s'est également prononcée sur la dénonciation des commerces non-essentiels ou des personnes qui ne respecteraient pas les mesures, sans toutefois "tomber dans la paranoïa collective". 

Pour le défi annuel que représentent les inondations, ce point de presse a été l'occasion pour Québec de rassurer la population: la situation est maîtrisée, malgré certains débordements en Beauce hier. La quasi-totalité des cours d’eau sous contrôle, mais la ministre a tout-de même glissé: " Évitez de vous rassembler par curiosité lors de ces événements".

Déplacements non-essentiels: Rouyn-Noranda et le territoire de Charlevoix interdits

L'interdiction des déplacements non-essentiels entre régions ou villes québécoises a été réitérée, avec l'annonce de deux nouveaux territoires concernés: celui de Charlevoix et la ville de Rouyn-Noranda, dès 16h aujourd'hui. Ces derniers s'ajoutent à la liste des douze territoires précédemment énoncés.

Mme Guibault a terminé en adressant des remerciements voulus "mignons" aux enfants: "C'est difficile pour les parents en télé-travail mais c'est aussi compliqué pour les enfants. Leurs vies aussi sont chamboulées, ils sont privés de leurs amirs, d'école, ils ne peuvent pas toujours jouer dehors... Merci à eux d'être solidaires, continuez à sourire et nous aider comme vous le faites", a-t-elle conclu.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.