Publicité
25 septembre 2019 - 15:55

Table des élus de la Mauricie

Nomination de Marie-Pier Allard au poste de conseillère en développement régional

Par Salle des nouvelles

Les membres de la Table des élus de la Mauricie sont heureux d’annoncer la nomination de Marie-Pier Allard au poste de conseillère en développement.

Bien connue en Mauricie, Marie-Pier Allard cumule plus de dix années d’expérience en développement local et régional. Mme Allard était coordonnatrice des projets au Carrefour jeunesse-emploi de la MRC de Maskinongé depuis 2014, où elle a établi des liens avec plusieurs intervenants socioéconomiques, des élus et des entreprises du territoire.

Ses expériences au Forum jeunesse Mauricie à Trois-Rivières et au Centre local de développement de la MRC de D’Autray à Berthierville l’ont également amenée à analyser différents projets régionaux et animer plusieurs comités de concertation.

Poursuivant une formation universitaire en administration des affaires, spécialisée en développement économique et gestion de projets, Marie-Pier Allard pourra soutenir la mobilisation des acteurs des milieux municipaux, institutionnels et communautaires dans une dynamique d’engagement et d’action pour le développement de la Mauricie.

Mme Allard a été officiellement présentée aux élus et acteurs socioéconomiques de la Mauricie le 12 septembre dernier, lors d’une importante rencontre visant à déterminer les priorités régionales.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.