Publicité
10 avril 2019 - 14:29

Texte commandité

Quels sont les cancers héréditaires ?

Par Texte Commandité

 

Les chercheurs ont découvert que des mutations génétiques pouvaient être à l’origine de cancers associés, du moins qu’elles augmentaient le risque d’en développer certains. Heureusement, ces mutations sont rares et ne déclenchent pas systématiquement la maladie : seuls 5 à 10% seraient héréditaires. Quels sont-ils ?

Quelles conditions réunir pour être exposé à ce risque ?

Plusieurs conditions sont à réunir pour faire partie de cette population à risque potentiel :

  • Le cancer doit être présent dans la famille à filiation directe, c’est-à-dire au premier degré (mère, père, enfants, frères et sœurs) depuis plus d’une génération,
  • Le cancer s’est développé chez les sujets de moins de 50 ans, voire très jeunes,
  • Il faut qu’ils aient été victimes de plusieurs types de cancers et non un seul. On sait par exemple que le cancer du sein augmente le risque de développer le cancer des ovaires par exemple.

Comment connaître une prédisposition génétique ?

Il existe un dépistage qui consiste à passer un test génétique dans une clinique privée à Montréal afin de déceler la présence d’une éventuelle mutation génétique responsable de certains cancers. Un suivi médical plus régulier, une hygiène de vie plus saine seront alors conseillés. Il est également recommandé d’en informer les enfants si le test est positif.

Quels sont les cancers héréditaires ?

Les cancers associés à une mutation génétique sont peu nombreux, mais sont les plus fréquents :

  • Le cancer colorectal représente le second cancer chez les hommes et le troisième chez les femmes, il est héréditaire dans 10% des cas. D’ailleurs, une coloscopie est recommandée chez les membres d’une famille dont un des leurs a été touché. 
  • Le cancer de la prostate dans 5% des cas a une origine génétique. Un dépistage régulier est conseillé à partir de 40 ans dans tous les cas.
  • Le cancer du sein : deux gènes ont été identifiés dans 5% des cas.
  • Le cancer de l’ovaire provient également d’une mutation de deux gènes dans 15% des cas.
  • Le cancer du col du col de l’utérus apparaît dans 5% des cas. On sait aussi que le syndrome de Lynch est un facteur déclenchant de ce cancer.
  • Le cancer du pancréas est heureusement rare, mais 5% sont d’origine génétique.

Il faut savoir que des facteurs environnementaux sont responsables d’altérations génétiques : l’âge, les radiations, des agents chimiques comme l’alcool ou le benzène, des facteurs biologiques (le papillomavirus pour les cancers du col de l’utérus, du larynx ou de l’anus) ou alimentaires.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.