Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 septembre 2018 - 08:00

Appel à la prudence durant la fin de semaine de la fête du Travail

Par Salle des nouvelles

À l’occasion du long congé de la fête du Travail, la Sûreté du Québec lance un appel à la prudence aux différents usagers de la route. Depuis le début de la saison estivale, plusieurs collisions mortelles et avec blessés sont survenues sur l’ensemble du territoire.

 

Compte tenu du fort achalandage prévu sur le réseau routier au cours de cette dernière longue fin de semaine de l’été, les usagers doivent être particulièrement attentifs à leur conduite. Rappelons que la vitesse et la distraction, notamment l’utilisation du téléphone cellulaire au volant, sont les deux principales causes de collisions entrainant des décès ou des blessures graves.

 

La Sûreté du Québec demande également aux automobilistes de faire preuve de vigilance à l’approche d’une intersection et d’adapter leur conduite à la présence, entre autres, de motocyclistes et de cyclistes sur le réseau routier. Le respect du Code de la sécurité routière, la patience et la courtoisie sont des comportements qui réduisent les risques d’être impliqué dans une collision.

 

Les policiers de la Sûreté du Québec n’hésiteront pas à intervenir afin de contrer les comportements délinquants. L’année dernière, deux collisions mortelles sont survenues sur le réseau routier desservi par la Sûreté du Québec au cours du long congé de la fête du Travail.

 

Les opérations déployées au cours des longs congés visent à réduire le nombre de victimes sur nos routes.

 

Bon congé. Soyez prudents.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.