Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
24 juin 2018 - 21:55

Texte commandité

Comment repérer un retard moteur chez votre enfant ?

Le retard de développement touche 5 % à 10 % des enfants. Si chaque enfant se développe à son propre rythme, quelques points de repère du développement de l’enfant peuvent aider à identifier s’il accuse un retard d’acquisition de certaines tâches motrices.

Les différentes causes du retard moteur chez l’enfant

 

Les causes peuvent être nombreuses et s’associer entre elles dans les cas les plus sévères. Un retard de motricité chez l’enfant peut être causé par :

  • Des facteurs héréditaires
  • Des conditions prénatales et périnatales
  • Des conditions socio-économiques et familiales
  • Une prématurité
  • Un syndrome chromosomique
  • Des maladies du métabolisme

Des signes précurseurs peuvent aider à alerter.

Comment identifier un éventuel retard de motricité ?

 

Les signes qui peuvent alerter chez le bébé de 4 à 7 mois :

  • Il ne peut pas maintenir sa tête droite
  • Il garde toujours les poings fermés

Les signes qui peuvent alerter chez le bébé de 7 à 10 mois :

  • Il ne peut pas rouler seul du dos au ventre et du ventre au dos
  • Il ne peut pas se tenir assis seul sans appui

Les signes qui peuvent alerter chez le bébé de 10 à 18 mois :

  • Il ne peut pas marcher à 4 pattes

Les signes qui peuvent alerter chez le bébé de plus de 18 mois :

  • Il ne marche pas seul sans appui
  • Il marche toujours sur la pointe des pieds
  • L’enfant ne semble pas réaliser les mêmes activités ni prendre les mêmes positions que les autres enfants de son âge

La Grille d’évaluation du développement (GED) est un outil de détection validé scientifiquement qui permet de vérifier si un enfant de 0 à 5 ans présente un retard de développement au niveau cognitif, moteur et socioaffectif.

Que faire si un signe de retard de motricité est détecté ?

 

Les différentes disciplines impliquées dans l’intervention auprès d’enfants touchés par un retard de motricité incluent, selon les cas :

  • L’éducation spécialisée
  • L’ergothérapie
  • L’orthophonie
  • La pédiatrie
  • La physiothérapie
  • La psychologie et neuropsychologie
  • Les soins infirmiers
  • Le travail social

Les intervenants dans ces disciplines sont par ailleurs habilités à détecter d’éventuels retards de développement chez l’enfant notamment grâce à l’outil GED.

Comment la physiothérapie peut aider ?

Il est ainsi possible de suivre des séances de physiothérapie à Montréal afin non seulement d’évaluer les symptômes, mais aussi d’obtenir des conseils d’exercices. Sans lésion particulière, le retard de motricité est rattrapable.

Le plan de traitements adaptés mis en place contient des exercices :

  • D’assouplissements
  • De renforcement musculaire
  • De mobilité
  • De stimulation motrice

Ces exercices de physiothérapie pédiatrique peuvent ensuite être effectués à la maison sans gêne dans la vie familiale.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.