Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 novembre 2017 - 16:35

Quelles sont les solutions en cas de loyer non payé ?

Article commandité

Pour un propriétaire, avoir à gérer une situation de loyer impayé est très stressant. Cependant, faire tout son possible pour trouver une solution amiable est conseillé, pour éviter les contraintes et le stress d’une opération légale.

Un rappel délicat

Si votre locataire n’a pas effectué le paiement de son loyer, n’attendez pas plus de 48h pour vous manifester. Cela peut être dû à un simple oubli, ou à un retard dans le paiement de son salaire, ou encore à un problème avec sa banque. Un simple coup de fil vous permettra de savoir ce qu’il en est exactement, et règlera le problème dans la très grande majorité des cas.

Proposez les services d’un professionnel

Si votre locataire rencontre des difficultés régulières pour payer son loyer, ou a été en retard de paiement plus d’une fois, vous pouvez lui proposer de passer par des professionnels pour obtenir le rachat de créances impayées au Québec. Grâce à ce type de service, vous récupèrerez le montant des loyers non payés, et votre locataire pourra trouver une solution appropriée avec la société de rachat de créances pour mettre en place un échéancier de remboursement qui n’aura pas de conséquence sur vous, tout en lui permettant de continuer à occuper le logement.

Respectez scrupuleusement les termes du contrat de location

Même si votre locataire a rompu les termes de ce contrat en ne payant pas le loyer qui vous est dû, en tant que propriétaire vous pouvez avoir à faire face à une procédure légale si vous ne respectez pas le contrat établi.

Que faire en cas d’expulsion

Il existe une procédure légale encadrant les expulsions de locataires. Renseignez-vous sur les règles concernant votre province, pour savoir quel délai légal vous devez impérativement attendre avant de commencer une procédure d’expulsion, et, le cas échéant, quelle est la procédure à suivre en bonne et due forme. Le plus simple reste encore de faire appel à un spécialiste de ce genre de cas.

Quoi qu’il en soit, la prévention se révèle être la meilleure méthode. Établissez dès le départ une relation cordiale de confiance avec votre locataire. Faites leur savoir que vous êtes à l’écoute et disponible en cas de problème. Ainsi si votre locataire sait qu’il va rencontrer des difficultés pour payer son loyer, il sera plus enclin à vous informer en amont, et vous pourrez ensemble trouver une solution.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.