Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 novembre 2017 - 15:29

L’école primaire d’éducation internationale- secteur Est reçoit une somme de 6 000$ de l’équipe cycliste Point S

Par Salle des nouvelles

Trois membres de l’équipe cycliste Point S du Grand Défi Pierre Lavoie et monsieur Turcotte, commanditaire majeur, étaient présents à l’école primaire d’éducation internationale- secteur Est, le 22 novembre dernier, afin de remettre un chèque de 6 000$.

Grâce aux nombreux donateurs et à l’équipe cycliste Point S, l’école pourra optimiser l’aménagement de la cour et ainsi permettre aux 176 élèves, de la maternelle à la 4e année, de bouger davantage. 

C’est sous les applaudissements que les élèves et le personnel de l’école ont accueilli cette belle nouvelle et qu’ils ont tenu à remercier chaleureusement les membres de l’équipe. Rappelons que les cyclistes ont pédalé 1000 km, en juin dernier, dans le cadre du Grand défi Pierre Lavoie dans le but de soutenir la promotion des saines habitudes de vie chez les jeunes. 
 
 
Sur la photo : Monsieur Marc Arseneault, cycliste, madame Virginie Deschambeault, présidente du Conseil d’établissement de l’école, monsieur Pierre Beauregard, cycliste, monsieur Turcotte propriétaire du Garage Charles Turcotte Point S, monsieur Dany Beaulieu, cycliste et madame Claire Lanouette, directrice adjointe de l’école primaire d’éducation internationale-secteur Est.  
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.