Publicité

2 mars 2021 - 10:00

Il compte désormais sur la collaboration de 15 partenaires

5 nouvelles entreprises s’ajoutent au programme AVANTAGES de la STTR

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La Société de transport de Trois-Rivières (STTR) a annoncé l’ajout de cinq nouvelles entreprises à son programme AVANTAGES, lequel permet aux détenteurs de la carte CITÉ de bénéficier de rabais exclusifs dans des commerces situés près de ses lignes de transport.

Depuis hier, les usagers peuvent donc également se prévaloir de rabais chez Adrénaline Urbaine, Campus Escalade, Maïkan Aventure, Quartier Général, et S3.

Avec ces cinq nouvelles entreprises, le programme AVANTAGES compte désormais sur la collaboration de 15 partenaires et une vaste campagne de publicité sera déployée sur le réseau de la STTR pour les faire connaître auprès des usagers.

Il est possible d’en savoir davantage sur les entreprises participantes et les rabais offerts en visitant le www.sttr.qc.ca/avantages.

« Le programme AVANTAGES poursuit trois objectifs : récompenser nos usagers, valoriser le transport collectif et participer à la relance économique des entreprises locales. Plusieurs usagers souhaitaient que le programme soit bonifié et nous sommes ravis de faire cette annonce. J’en profite également pour remercier la communauté d’affaires pour leur intérêt envers notre programme ainsi que pour leur appui envers le transport en commun », affirme Charles-Hugo Normand, directeur des communications et des partenariats à la STTR.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.