Publicité

25 novembre 2020 - 11:05

Résultats du projet pilote d’éclairage intelligent

Shawinigan économise chaque jour 1,99 MW/h d’électricité avec ses 6 141 luminaires à DEL

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Dans son plus récent rapport d’étude sur le projet de système d’éclairage intelligent à Shawinigan, Énergère constate qu’en abaissant l’éclairage à 60 %, comme elle le fait présentement, la Ville réalise une économie de consommation énergétique quotidienne de 1,99 MW/h pour ses 6141 luminaires à DEL.

Rappelons qu’en 2017, Shawinigan devenait la première Ville à détenir un système d’éclairage intelligent au Québec.

Ce système permet à la Ville de faire la gestion à distance de ses luminaires en offrant les fonctionnalités de contrôle (allumer, éteindre, gérer l’intensité) ainsi que des fonctionnalités de télémétrie (mesure, détection d’état et détection d’anomalie).

Hydro-Québec a voulu saisir cette opportunité afin d’effectuer un projet pilote servant à évaluer la fiabilité des mesures de consommation électrique par les nœuds intelligents.

« Nous avons réalisé ce projet de 3 M$ en obtenant une subvention directe d’Hydro-Québec de 370 000 $ pour l’achat de lumières à DEL. De plus, nous avons obtenu, depuis 2018, une diminution annuelle de notre facture d’électricité et d’entretien de plus de 300 000 $ », rappelle le maire Michel Angers.

« Et cette étude, que vient de compléter Énergère, nous permettra d’obtenir des économies supplémentaires de plus de 70 000 $ sur notre facture d’électricité grâce à la technologie intelligente que nous avons mise en place. »

Réduction de la facture

L’aboutissement de ce projet pilote est important pour la Ville de Shawinigan parce qu’il permet de faire reconnaître, par Hydro-Québec, les économies d’énergies liées à la fonctionnalité du « dimming » (abaissement) de son réseau d’éclairage intelligent. Ce qui permettra d’obtenir une réduction de la facture d’électricité.

L’intensité d’éclairage de base à Shawinigan est actuellement ajustée à 60 % pour 95 % des luminaires à DEL parce que, généralement, l’intensité à 100 % est jugée trop puissante et inconfortable par les citoyens.

L’utilisation d’un système de contrôle représente donc une économie locale de base de 40 %.

Les principaux paramètres à prendre en considération dans l’instauration d’un scénario d’abaissement (dimming) sont la classification des routes, le type de quartier et la densité de piétons qui font l’objet de l’éclairage. Et cet éclairage est nécessaire à deux intervalles de temps : le soir/matin et la nuit.

L’étude d’Énergère révèle qu’il serait possible de créer, dans la plateforme de contrôle de l’éclairage, des programmes ou scénarios d’éclairage spécifiques pour le soir/matin et la nuit, et même pour les différents jours de semaine.

Toutefois, les auteurs de cette étude constatent qu’il est possible d’obtenir le plus gros gain énergétique en travaillant sur un seul scénario d’abaissement, comme c’est le cas à Shawinigan.

L’étude a permis également de constater que ces résultats pouvaient être potentiellement généralisés à l’échelle d’une majorité de villes et municipalités de la province.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.