Publicité

16 septembre 2020 - 13:00

Dans le secteur Gentilly,

À Bécancour, le Parc des Cygnes a désormais son gym extérieur

Par Salle des nouvelles

Décidément, le sport et les saines habitudes de vie ont la cote à Bécancour ! La Ville a confirmé que le Parc des Cygnes, situé dans le secteur Gentilly, est maintenant doté d’un gym extérieur, composé de six modules, qui serviront tant aux préadolescents, qu’aux aînés.

Ce projet a été réalisé conjointement avec la FADOQ de Gentilly. Issu d’une demande de cet organisme et supporté par plus de 125 résidents de Gentilly, par signatures, ce projet permettra notamment aux membres de la FADOQ et à la population de s’y entraîner durant trois saisons sur quatre. Les installations sont positionnées près du module UGO déjà en place destiné à une clientèle préscolaire et scolaire. Cette proximité entre les installations favorise donc la socialisation intergénérationnelle.

Motiver les citoyens à adopter un mode de vie sain, créer un lieu social actif autant pour les enfants que pour les adultes, créer un lieu sportif, favoriser la vie active des aînés, inciter les jeunes à bouger davantage, développer les habiletés motrices et la créativité de la population étaient tous des sources de motivation pour la mise en œuvre des installations.

Ce projet a été réalisé de façon concertée avec les citoyens et des organismes de Gentilly. Le Fonds Aluminerie de Bécancour pour les collectivités durables, le Fonds du développement des territoires de la MRC de Bécancour et les Loisirs Gentilly pour leur participation financière à ce projet. Une campagne de financement a aussi contribué à la réalisation de ce dernier.

Rappelons que dans cette même veine, de nouveaux terrains de Pickleball ont été instaurés dans le secteur Saint-Grégoire, à l’été 2019. Ce projet qui visait à promouvoir les saines habitudes de vie au sein de différentes clientèles a aussi bénéficié du Fonds Aluminerie de Bécancour pour les collectivités durables pour le montage financier et a été réalisé en collaboration avec la FADOQ et l’Association de tennis de Saint-Grégoire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.