Publicité

7 septembre 2020 - 12:00

250 spectateurs maximum

La ligue de hockey senior AAAQ sera de retour en 2020-2021

Par Salle des nouvelles

Après de nombreux efforts acharnés, la Ligue de hockey senior AAA du Québec (LHSAAAQ) a confirmé la tenue de sa saison 2020-2021.

Évidemment, le contexte actuel de la pandémie dicte certaines modifications importantes au fonctionnement de la ligue.

250 spectateurs maximum

Le premier changement concerne le nombre de spectateurs autorisé dans les différents amphithéâtres du circuit. La Direction de la santé publique du Québec autorise présentement les rassemblements d’un maximum de 250 spectateurs (excluant les joueurs et le personnel (4 membres par équipe)).

Lancement de la saison le 30 octobre

Bien que la saison débute un mois plus tard qu’en temps normal, une saison de 22 matchs est toujours prévue.  Conséquemment, le calendrier régulier et les séries éliminatoires seront décalés.

Afin de réduire la pression financière sur les organisations, il a été décidé par l’ensemble des gouverneurs d’augmenter le prix d’entrée à 15$ dans tous les amphithéâtres de la ligue. La gestion et l’attribution des billets de saison sera déterminée indépendamment par chacune des concessions de la ligue.

Camp d’entraînement : une nouvelle formule adaptée

Un calendrier préparatoire sera élaboré afin de permettre à nos joueurs de bénéficier d’une mise en forme adéquate. Afin d’alléger les défis logistiques inhérents à l’organisation de ces matchs, une formule de type « mini tournoi » sera développée.  Des détails seront communiqués en temps et lieux. La ligue est présentement à peaufiner les détails du plan sanitaire en étroite collaboration avec la santé publique. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.