Publicité

22 juin 2020 - 11:00

Ces 23 et 24 juin

Les Aigles de Trois-Rivières lancent une Alerte pizza

Par Salle des nouvelles

Les 23 et 24 juin, les Aigles de Trois-Rivières et Y Pizza invitent au tout premier évènement à Trois-Rivières depuis le début de la pandémie; l’Alerte Pizza, au Stade de baseball Quillorama.
 
Il s’agit d’une première édition pour les organisations dont les profits amassés seront versés aux Aigles AA de la Mauricie. De type commande à l’auto spontanée, l’évènement est l’occasion idéale pour sortir de chez soi en toute sécurité et fêter l’arrivée de l’été.

Un « premier pas » vers la relance économique

Pour seulement 10$ taxes incluses, les invités obtiennent une pizza 9 pouces et un breuvage. « C’est la plus grosse promotion que nous aillions fait au Stade à ce jour, déclare Simon Aubin-Fortin, copropriétaire du restaurant Y Pizza. Nous sommes conscients des difficultés financières et psychologiques que plusieurs citoyens de la région vivent actuellement. Nous voulons faire partie de la solution et avec cette promotion, vous en avez pour votre argent ».

« Les Aigles, c’est une équipe qui appartient à sa communauté et qui est au cœur des enjeux qui l’entourent, ajoute Paul Poisson, président des Aigles de Trois-Rivières. Considérant le déconfinement et l’annulation de la grande majorité des activités en Mauricie, l’Alerte Pizza est le premier pas vers la reprise économique et nous sommes fiers d’y contribuer ».
 
Pour René Martin, directeur général des Aigles de Trois-Rivières, « c’est aussi l’occasion parfaite de concrétiser l’un des objectifs que les Aigles se fixent chaque année; la promotion de l’activité physique. En participant à l’évènement, vous permettez à des jeunes des Aigles AA d’enfin jouer à leur sport favori ».
 
Le personnel et les bénévoles seront prêts à accueillir les Trifluviens intéressés dès 15h mardi prochain devant le Stade Quillorama.

Les horaires sont les suivants : 

  • le mardi 23 juin : de 15h à 20h
  • le mercredi 24 juin : de 11h à 21h

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.