Publicité
6 novembre 2019 - 06:00

Première compétition

Patinage: un bon début de saison pour les Élans

Par Salle des nouvelles

Les treize patineurs de niveau interrégional se sont démarqués lors de leur première compétition de la saison à St-Hyacinthe, tant par l'amélioration de leur marque personnelle que par les médailles récoltées.

Clémence Brunelle débute la saison en force au sein du groupe 1 féminin. Elle a récolté la médaille d'or, malgré une malheureuse chute en finale du 400m.

Du même groupe, Alyssia Cloutier a terminé tout près au 2e rang avec une médaille d’argent et Ariane Joly a suivi de très près en terminant au 4e rang. Sa sœur Justine Joly a terminé au 10e rang, Elsa Lévesque au 15e rang et Maya Govindan-Bernatchez, qualifiée pour le circuit interrégional la semaine dernière, s’est glissée au 21e rang.

 L'objectif: un podium trifluvien

 « Je suis agréablement surpris par la performance de plusieurs patineurs et globalement le groupe qui ont offert de belles courses. L’objectif d’avoir un podium trifluvien dès la prochaine compé est possible chez les filles », a souligné Simon Cuillerier-Serre, au terme de cette compétition.

 Du coté des garçons, au groupe 1 masculin, Alexis Dubuc-Bilodeau 11 ans seulement nous a offert une belle performance. Il a terminé au 7e rang de la compétition, il a amélioré sa marque personnelle au 400 m. Au groupe 2, Maxime Chandonnet à bien travaillé et termine au 13e rang.

Au groupe 3 masculin, Dylan Sirois a terminé sur la plus haute marche du podium avec une solide performance. Du même groupe, Jeremy Paquet a terminé au 4e rang et Antoine Pond au 13e rang. Ils ont démontré beaucoup de détermination. 

Au groupe 4, David Abel remporte l’argent avec son meilleur chrono au 400m. Pour Anthony Dufresne il termine au 16e rang.

Elsa Lévesque, Maya Govindan-Bernatchez, David Abel et Anthony Dufresne étaient à leur 1re expérience sur le circuit interrégional.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.