Publicité
3 octobre 2019 - 06:00

Les Cascades les ont affronté pour le 3e match de la série finale

Les Blue Sox ont pris l’avance dans la finale avec trois points

Par Salle des nouvelles

C’est par un temps glacial de 4 degrés où 186 courageux s’étaient déplacés à Shawinigan alors que les Blue Sox et les Cascades croisaient le fer pour le troisième match de la série finale de la LBMQ. C’est l’équipe visiteuse qui a remporté la victoire, cette fois par la marque de 6 à 4 en faveur de Thetford Mines.

Les visiteurs ont pris les devants en troisième manche avec trois points: deux sur le simple de Jérôme Duchesneau et un sur le double de Douglas Toro. Ils en ont ajoutés deux autres en début de cinquième, toujours face au partant Jean-Félix Proulx sur le coup sûr de Renaud Desjardins et un but sur balle avec les buts remplis à Jimmy Montambault.

 

Sixième victoire des séries pour Jonathan Paquet

À la fin de cette manche, les Cascades ont répliqués avec un point quand Patrick Flageol a frappé un simple avant d’en ajouter trois à la manche suivante. Un premier sur le coup sûr de Michael Laprise et les deux autres sur le simple de Mathieu Tremblay. Les Blue Sox ont toutefois ajouté un point d’assurance en début de septième manche sur un amorti sacrifice de Montambault.

Jonathan Paquet a terminé son match complet forçant un ballon avec les buts remplis pour remporter sa sixième victoire des séries. Proulx a ainsi encaissé son troisième revers en quatre décisions dans les présentes séries pour du côté de Shawinigan. Cette série finale 4 de 7 se poursuit donc dès jeudi soir à Thetford Mines pour le quatrième match alors que c’est présentement 2 à 1 en faveur des Blue Sox.

Thetford Mines fera confiance à Michel Simard (4 - 2) pour débuter la rencontre alors que Shawinigan enverra Alexandre Janelle Gagnon (0 - 1) au monticule.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.