Publicité
23 août 2019 - 18:00

Classique internationale de canots de la Mauricie

Le Défi Réjean Huard se tiendra ce samedi à Shawinigan

Par Salle des nouvelles

La Classique internationale de canots de la Mauricie invite toute la population au Défi Réjean Huard. Cette journée festive et touchante se tiendra ce samedi 24 août dès midi sur l’avenue du Capitaine-Veilleux à Shawinigan (Shawinigan-Sud). 

Commandité par la Fondation Fusée, le Défi Réjean-Huard est une course amicale d’environ 3 kilomètres qui consiste à jumeler des athlètes inscrits à la Classique de canots à des enfants et de jeunes adultes vivant avec une limitation physique ou intellectuelle. 

Ces jeunes s’entraînent avec des entraîneurs professionnels pendant plus de 50 heures durant l’été et donnent le meilleur d’eux-mêmes lors de la course. Ce moment est très attendu par chacun d’entre eux. C’est LEUR Classique! 

En collaboration avec l’URLS Mauricie, le Défi Réjean Huard accueille également la compétition de Rabaska dans le cadre du programme Jouer pour Jouer. Les 40 jeunes qui se sont entraînés pendant 9 séances de 1 h 30 chacune concourront pour le plaisir. 

En plus des compétitions, petits et grands trouveront leur compte : jeux géants pour les enfants, musique et nourriture (maïs, hot-dogs, ailes de poulet) ajouteront à l’ambiance festive et rassembleuse de cet événement dont vous vous souviendrez longtemps.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.