Publicité
26 juillet 2019 - 14:00

LBMQ

Les Cascades de Shawinigan l’emportent à domicile face aux Expos de Sherbrooke

Par Salle des nouvelles

Les Cascades de Shawinigan ont fait plaisir à leurs 150 spectateurs disposant des Expos de Sherbrooke par la marque de 8 à 1 ce mercredi. 

Les locaux ont ouvert le pointage en première manche sur le simple de Michael Laprise. Ce dernier est ensuite venu marquer sur un double vol. En deuxième, Laprise a réalisé un autre point de même que Mathieu Tremblay, tous deux avec un simple. Le duo Laprise-Tremblay ont récidivé en quatrième manche, c’est toutefois avec un double que Tremblay a produit son point. Marc-Antoine Perron-Rousseau en a aussi produit un avec un simple. 

Les Expos ont inscrit leur seul point en cinquième manche sur le simple de Nelson Ercia Jr qui a fait compter Bruno Laurin, auteur d’un simple. Shawinigan a fermé le pointage sur une erreur de l’arrêt-court permettant à Julien Bélanger de venir marquer. La défaite va au dossier de Matthew Adams-Whittaker, partant pour les Expos, il s’agit pour lui d’un quatrième revers en six décisions cette saison. 

Matthew Rusch a encore bien fait lançant cinq manches pour sa huitième victoire contre trois défaites cet été. Il a eu le temps d’enregistrer onze retraits au bâton au passage. Pour Rusch, c’est un impressionnant total de 102 accumulés en 71 manches et deux tiers cette saison, un sommet dans la LBMQ. Il pointe maintenant au cinquième rang du livre des records en une saison détenu par Francis Michel avec un total de 117 en 2002, alors avec Québec. 

Les Expos seront de retour sur le terrain vendredi à domicile alors qu’ils recevront le Big Bill de Coaticook, les Cascades, quant à eux, profitent d’une semaine de repos, ils seront de retour à domicile jeudi le 1er août alors que les Blue Sox de Thetford Mines seront les visiteurs. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.