Publicité
22 juillet 2019 - 11:30 | Mis à jour : 12:11

Trampoline Intercité

Six trampolinistes au Championnat canadien à Oshawa

Par Salle des nouvelles

Six athlètes du club Trampoline Intercité prendront part au Championnat canadien à Oshawa. Cette finalité nationale qui se déroulera du 25 au 28 juillet prochains, clôturera la longue saison de compétitions pour les athlètes nationaux du club trifluvien.

Âgée de seulement 11 ans seulement, Gaëlle St-Pierre-Lepitre est la plus jeune participante de l’événement qui réunit tout près de 400 athlètes. Mis à part les épreuves de trampoline individuel et double mini-trampoline en classe National 5 16 ans et moins, l'athlète fera équipe avec Léane Blackburn au concours de trampoline synchroné.

Laetiah Sauveur et Meggy Lebel, qui avaient remporté l’or aux concours de trampoline synchronisé à Élite Canada en mai dernier, seront, elles aussi, en lice aux concours individuels, double mini-trampoline et trampoline synchronisé.  

Mathilde Vinette, qui gravit les échelons à toute vitesse, vivra sa première expérience nationale. Elle se joindra à Laurianne Legault pour les épreuves synchronisées. Enfin, Sara-Jade Berthiaume, qui a quitté le nid familial depuis quelques semaines afin de poursuivre ses études et ses entraînements avec les athlètes de niveau senior du Club Virtuose de Longueuil, sera aussi de l’événement. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.