Publicité
15 juillet 2019 - 14:00

LBMQ

Le Big Bill gagne un duel de lanceurs face aux Cascades

Par Salle des nouvelles

Frédérick Fauteux du Big Bill de Coaticook et Matthew Rusch des Cascades de Shawinigan se sont livrés un duel épique ce samedi à Coaticook. Les locaux l’ont emporté par la marque de 2 à 0. 

Fauteux n’a donné qu’un seul coup sûr en deuxième manche à Pierre-Luc Morissette. Il a de plus accordé deux passes gratuites à ses adversaires en cinq manches de travail. Il remporte ainsi une première victoire cette saison. Alexandre Pharand et Jonathan Raftus lui ont succédé avec une manche chacun. Raftus a lui aussi accordé un coup sûr à Maxime Milot en septième manche. Il a cependant fermé la porte pour une première partie sauvegardée cet été. La défensive du Big Bill a aussi contribué avec trois doubles jeux dans la rencontre. 

Du côté de Rusch, il a encore une fois été bon, espaçant sept coups sûrs et enregistrant pas moins de treize retraits au bâton. Il a toutefois fait une bourde en fin de deuxième manche alors qu’il a accordé un circuit de deux points à Cody Lovejoy qui amenait avec lui à la plaque Gabriel Fromental-Houle, auteur d’un double. Pour Rusch, il s’agit d’une troisième défaite contre six victoires en 2019. 

Les deux équipes se retrouvaient hier, du côté de Shawinigan cette fois. Luis Munoz (1-0) pour les Cascades et Christopher Sauvé-Gebhardt (5-2) pour le Big Bill seront les partants de ce duel qui était prévu à 16 h 30. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.