Publicité
14 juillet 2019 - 17:00

LBMQ

Les Pirates de Saint-Jean-sur-Richelieu remportent par la marque de 9 à 2 face aux Expos de Sherbrooke

Par Salle des nouvelles

Les Pirates de Saint-Jean-sur-Richelieu ont eu raison des Expos à Sherbrooke, hier, par la marque de 9 à 2. La rencontre s’est terminée après six manches officielles, puisque la pluie s’est mise de la partie. Pour les Pirates, ce fut un onzième gain pour demeurer en tête du classement de la division Louisville-Slugger. 

Les visiteurs ont ouvert la marque dès leur premier tour au bâton grâce au double de François Lafrenière. Ce dernier a produit un autre point avec un simple en troisième manche avant de voir les siens en ajouter quatre au tour de bâton suivant. Vincent Knerr, avec un circuit de deux points, et Drake Yoshioka ont entre autres produit des points. La réplique des Expos est venue en fin de quatrième manche lorsque John Anthony Lantigua, auteur d’un double, est venu marquer sur un mauvais lancer et que Nelson Ercia Jr a fait compter Eddie Lantigua avec un roulant qui est devenu une erreur du joueur de premier but. 

Les Pirates ont par la suite ajouté trois autres points en cinquième manche dont deux sur le simple de Kevin Lafrance et l’autre sur un coup sûr de Dany Deschamps. Le reste de la rencontre a été l’affaire du partant Alex Szymanski qui a retiré cinq Expos au bâton. Il remporte ainsi sa deuxième victoire de la saison. Son vis-à-vis chez les Expos, Matthew Adams-Whittaker encaisse un troisième revers en quatre décisions. 

Les Expos sont de retour à domicile ce dimanche pour accueillir le Cactus de Victoriaville en soirée. Les Pirates, quant à eux, rendront visite aux Castors à Acton Vale mercredi pour leur prochain match.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.