Publicité
9 juin 2019 - 09:00

Football

Les Triades du Cégep régional de Lanaudière s’allient à DoMore training pour encadrer les joueurs en salle de musculation

Par Salle des nouvelles

Les Triades, l’équipe de football du Cégep régional de Lanaudière, ne cessent de tout mettre en place afin de connaître une saison 2019 remplie de succès. Ainsi, après l’embauche d’un nouvel entraîneur reconnu dans le monde du football, Alexander Fox, les Triades sont fiers d’annoncer qu’ils s’allient à l’entreprise DoMore training afin d’encadrer les joueurs en salle de musculation.

« Cette nouveauté est une excellente nouvelle pour les athlètes des Triades. En portant les couleurs de l’équipe, ils auront le privilège d’avoir accès à un programme d’entraînement équivalent aux meilleures universités nord-américaines. Leur développement sera entre bonnes mains. Ils n’auront rien à envier aux autres joueurs de niveau collégial », a souligné Alexander Fox, entraîneur-chef de l’équipe.

La mission de DoMore training est d’accompagner les athlètes de tous niveaux vers l’atteinte de leurs objectifs en utilisant des méthodes d’entraînement efficaces, adaptées et sécuritaires. Repousser les limites dans le but d’atteindre le prochain niveau de force, de vitesse, de flexibilité ou de dextérité, c’est ce qui caractérise leurs systèmes d’entraînement, qui ont déjà fait leurs preuves auprès d’athlètes de haut niveau.

Nul doute que les joueurs des Triades travailleront fort au cours des prochaines semaines et mois en salle de musculation et sur le terrain, mais ils seront prêts pour remporter les matchs lors de la saison 2019 qui débutent en août prochain!

À propos des Triades du Cégep régional de Lanaudière

Évoluant en division 3 du football collégial du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), les Triades regroupent les étudiants-athlètes en provenance des trois collèges du Cégep régional de Lanaudière. Les Triades, c’est l’équipe d’une région.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.