Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
21 juillet 2018 - 15:00

Les 5 points importants du mouvement Suivez la Vague

Par Jessica Brisson, Journaliste

La Semaine nationale de prévention de la noyade (SNPN) du 15 au 21 juillet lancé par la Société de sauvetage prend tout son sens après ce début de semaine tragique comptant deux cas de noyades dans les dernières 48 heures. C'est dans ce contexte que l'Association Maritime du Québec rappelle aux québécois et québécoises d'adopter des comportements sécuritaires sur les plans d'eaux pendant leurs activités nautiques.
  

Suite aux événements tragiques qui se sont déroulés au lac Pohénégamook et au lac Saint-Louis en début de semaine, l'AMQ souhaite renforcer ses messages de sensibilisation destinés aux plaisanciers.

Pour ce faire, une nouvelle campagne Suivez la Vague est en cours afin d'encourager les municipalités et les intervenants nautiques à promouvoir les bonnes pratiques. Dans le cadre de cette campagne, des panneaux de signalisation seront implantés aux abords des rampes de mise à l'eau, des marinas et des ports de plaisance. De plus, des dépliants adaptés aux plans d'eau ont été distribués pour encourager les bonnes pratiques sur l'eau et pour informer les plaisanciers des différents dangers à considérer lors de leur navigation.
 
Les 5 points importants du mouvement Suivez la Vague :
 

  • Porter son VFI (vêtement de flottaison individuel) ou son gilet de sauvetage.
  • Ne pas consommer d'alcool ou de drogue à bord. La fatigue, le soleil, le vent et les mouvements de l'embarcation engourdissent les sens. L'alcool intensifie ces effets. Sur l'eau, une consommation en vaut trois.
  • Suivre un cours de navigation. S'aventurer sur l'eau sans formation équivaut à conduire une auto, une moto ou un camion sans avoir suivi un cours de conduite. Sur l'eau, de nombreux facteurs peuvent affecter la conduite (vents, marées, courants). La formation prépare adéquatement et aide à bien réagir en fonction de ces facteurs. 
  • Vérifier les conditions météorologiques. Une bonne préparation inclut, entre autres, d'inspecter son embarcation, de surveiller les conditions météo, de faire un plan de navigation et le diffuser et de s'assurer d'avoir tous les équipements de sécurité à bord de son embarcation. 
  • S'assurer d'avoir son équipement de sécurité requis. Toutes embarcations motorisées ou non a des exigences minimales en matière d'équipement de sécurité selon le type et la longueur de l'embarcation. Pour en savoir plus, consulter le Guide de sécurité nautique de Transport Canada.

  
Bilan des 5 dernières années en quelques faits saillants (2013-2017)
 

*  79 noyades ont eu lieu sur les plans d'eau du Québec
*  87 % des victimes étaient des hommes
*  60 % des victimes avaient entre 40 et 59 ans
*  50 % des noyades ont eu lieu au cours des mois de mai, juin et juillet
* 70% des noyades ont eu lieu dans un plan d'eau intérieur (lacs, rivières)
* 70% des noyades se sont produites à cause d'un chavirement
* 80 % des victimes ne portaient pas leur VFI ou le portaient incorrectement [a3] 
* 50% des victimes s'adonnaient à la pêche quand le drame est survenu
 
 
Durant le premier week-end du mois d'août, l'AMQ fera la promotion de l'Opération Alcool Zéro initiée par le Conseil canadien de la sécurité nautique. Cette campagne mettra l'accent sur l'importance de naviguer sobre afin de rendre la navigation de plaisance plus sûre et donc plus agréable pour tous les usagers. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.