Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 mai 2018 - 15:13

Québec met en place un service d'écoute pour les sportifs Québécois

Par Salle des nouvelles

Le lundi, 30 avril, en présence de M. Sébastien Proulx, ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, d’une quinzaine de jeunes athlètes ainsi que de son équipe d’intervenants, que Sport'Aide lance officiellement son service d'écoute destiné à la communauté sportive québécoise.

Disponible 24/7, ce service permettra aux parties prenantes des milieux sportifs (athlètes, entraîneurs, dirigeants et administrateurs, officiels, parents et bénévoles) de se confier ou de prendre de l’information s’ils sont victimes ou témoins d’abus de toutes sortes dans leur environnement sportif.  Offert gratuitement, le service permettra à ses utilisateurs de rejoindre notre équipe via le téléphone ou via les avenues virtuelles. 

Pour Sport’Aide, qui déploie des initiatives favorisant des environnements sportifs exempts de violence, le lancement de cette ligne marque un tournant significatif puisqu’il vient répondre à une attente. 

« Dès le moment où Sport’Aide a signalé son intention de supporter la communauté sportive québécoise, ce besoin a clairement été indiqué comme une priorité, tant par notre organisation que par les diverses parties prenantes engagées dans les milieux sportifs », relate monsieur Denis Servais, président de Sport’Aide. 

Défi relevé !

En lançant ce service unique, Sport’Aide (créée en 2014) favorise la protection de la sécurité et de l’intégrité de nos jeunes sportifs en leur fournissant un lieu où se confier en toute quiétude.  « Inutile de dire que nous sommes particulièrement fiers aujourd’hui d’avoir relevé le défi que nous a confié le gouvernement du Québec, car à partir de maintenant nos jeunes athlètes pourront compter sur une oreille attentive s’ils sont victimes ou témoins d’abus de toutes sortes », ajoute monsieur Servais. 

En plus de collaborer avec les organisations sportives qu’elle outille et accompagne, Sport’Aide pose aussi des actions afin d’éduquer et sensibiliser le grand public à cette problématique reconnue par la communauté scientifique, les organisations sportives, les instances gouvernementales et de protection de l’enfance. « Les conséquences sur le bien-être, le développement et la sécurité des jeunes sont trop importantes pour tourner la tête.  Il importe d’agir, car c’est notre responsabilité à tous », termine monsieur Servais.

Rappelons enfin que le champ d’action de Sport’Aide s’étend à tout le système sportif, du milieu scolaire aux milieux municipal et communautaire, du niveau initiation au niveau excellence, et ce, dans toutes les disciplines sportives.

Pour contacter le service d'écoute Sport'Aide composez le 833-2-11AIDE ou visitez le sportaide.ca.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.