Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 mars 2018 - 08:29

Dernière compétition de niveau provincial : Joly et Toupin terminent leur saison sur une bonne note

Par Salle des nouvelles

Le CPVTR recevait la dernière compétition provinciale de la saison. Cette compétition comportait plusieurs enjeux. Obtenir le maximum de points en vue des championnats de fin de saison ou pour obtenir une invitation sur le circuit élite et obtenir les meilleurs chronos, afin de se positionner pour la prochaine saison.

Sept patineurs représentaient le CPVTR à cette compétition et ont su démontrer leur savoir-faire, alors qu’ils bénéficiaient de « l’avantage de la glace » devant parents et amis.

Mya Joly remporte l’or.
Mya Joly 13 ans (groupe 1) a récolté les grands honneurs, lors de ce weekend de compétition, terminant première au cumul des points. Joly a terminé au premier rang à la distance du 1500 m et du 3000 m et au deuxième rang du 500 m et du 1000 m. Joly en a profité pour améliorer ses chronos sur les trois distances principales 500-1000 et 1500 m.

Mathilde Chamberland-Dostie a terminé au 8e rang du groupe 2 féminin. Elle a amélioré son meilleur temps de la saison à la distance du 1500 m. Du même groupe, Audrey Beaumier a terminé au 16e rang améliorant ses chronos au 500-1000 et 1500 m.

Étienne Toupin remporte la médaille de bronze.
Étienne Toupin (groupe 3) a lui aussi connu un excellent weekend. Il a terminé au premier rang du 500 m et du 3000 m et 2e au 1000 m et au 1500 m. Au cumul des points, il a pris le 3e rang pour gagner la médaille de bronze. Louis-Étienne Bellavance (groupe 1) de son côté a pris le 7e rang.

Au groupe 2, Mathis Hamel et Xavier Leclair ont pris respectivement le 10e et le 11e rang. Hamel a amélioré ses chronos au 500 m et au 1500 m alors que Leclair a fait son meilleur temps de la saison au 1000 m.

Pour les patineurs de niveau provincial et interrégional, il ne reste que les championnats de fin de saison. « Nous avons 6 patineurs qui se sont qualifiés pour les Championnats québécois par catégorie d’âge. Mya Joly, Érika Joly, Simone Aubin, François Abel, Alexis Bélanger et William Gagné ont été sélectionnés en raison de leurs points cumulés de la saison ou de leurs chronos. Ils peuvent être très satisfaits de leurs résultats ! » partageait fièrement Simon C. Serre, entraineur-chef du CPVTR.

L’annonce de deux retraites
Cette compétition avait une couleur particulière pour deux patineurs du CPVTR. Louis-Étienne Bellavance et Étienne Toupin ont en fait annoncé qu’ils terminaient leur carrière de patineur de vitesse, ce weekend, devant parents et amis. Après 10 ans à s’entrainer et à compétitionner au CPVTR, Toupin était très satisfait de terminer sa carrière en remportant un podium. « Je voudrais remercier mes équipiers d’entrainement et mes entraineurs pour leur soutien », a souligné celui-ci à la fin de la compétition.

Du côté de Bellavance, lui aussi présent au club depuis plus de 10 ans comme patineur et entraineur, est satisfait de sa dernière compétition lui qui a mené d’un bout à l’autre la distance du 1000m. L’annonce de son départ est une grande perte à différents niveaux pour les plus jeunes patineurs et collègues d’entrainement. À l’instar de Charles Hamelin et de Marianne St-Gelais qui ont agi comme mentors aux derniers Jeux olympiques auprès de leurs collègues d’entrainements, Louis-Étienne est grandement apprécié de ses collègues d’entrainements, les athlètes sous sa supervision et ses entraineurs. « Il a toujours le bon mot pour encourager les patineurs, les faire rire et dédramatiser pour trouver le positif à toutes les situations plus problématiques » soulignait Simon Daudelin un partenaire d’entrainement très ému de cette annonce.

« C’est avec satisfaction et le sentiment du devoir accompli que j’accroche mes patins. C’est avec beaucoup d’émotion que je tiens à remercier Simon C. Serre qui aura été le dernier coach de mon parcours d’athlète. Un immense merci à mes parents et au CPVTR pour tous les beaux moments que j’ai pu vivre avec eux. Je vais fermer ce chapitre de mon histoire afin d’en commencer un nouveau ! » témoignait Louis-Étienne Bellavance au lendemain de cette annonce, alors qu’il quitte le patin pour se consacrer à temps plein à ses études universitaires.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.