Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
27 février 2018 - 10:46

Aigles: David Glaude récompensé

Par Salle des nouvelles

Les Aigles de Trois-Rivières ont renouvelé le contrat du joueur d’utilité David Glaude. Le Québécois, qui était à sa première saison dans les rangs professionnels l’an dernier, a trouvé sa place dans le vestiaire trifluvien par son efficacité en défensive. Il conservera en 2018 le statut de recrue. 
 
Glaude, âgé de 23 ans, a été utilisé pendant 385 manches au poste d’arrêt-court l’été dernier en remplacement d’Alexander Ayala souvent incommodé par les blessures. Offensivement, il a maintenu une moyenne au bâton de 0.222, frappé sept doubles et ajouté 11 buts volés.
 
«David s’agence très bien à notre équipe, car il nous permet d’avoir une certaine flexibilité en défensive et amène beaucoup de vitesse sur les sentiers. La saison dernière, il a principalement joué à l’arrêt-court, mais cet été il sera davantage employé comme joueur d’utilité et pourra démontrer ses habiletés à toutes les positions», explique le gérant TJ Stanton précisant que Glaude est une personne très impliquée dans la communauté en plus d’être un exemple pour les jeunes joueurs de baseball de la province.
 
Avant de se joindre aux Oiseaux, Glaude a disputé trois saisons avec les Griffons de Western Missouri (NCAA). Il avait maintenu une moyenne au bâton de 0.365, produit 165 points et frappé 42 doubles. 

Rappelons que les formations de la Ligue Can-Am doivent obligatoirement aligner cinq joueurs avec un statut recrue. Le chiffre peut être de quatre si l’équipe compte seulement trois vétérans, soit un de moins que le maximum autorisé.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.