Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 février 2018 - 10:33

Aigles: Ethan Elias sous contrat

Par Salle des nouvelles

Les Aigles de Trois-Rivières confirment le retour du lanceur partant canadien Ethan Elias. Le choix de 22e ronde des Cubs de Chicago à la séance de sélection de 2011 avait été acquis le 22 juillet dernier des Boulders de Rockland en retour du releveur Nick Sarianides.
 
Elias, âgé de 24 ans, a évolué entre 2012 et 2016 dans le baseball affilié avec les organisations de Cubs et des Diamondbacks de l’Arizona, sauf une saison dans la Ligue Frontière en 2014. En carrière chez les professionnels, il a participé à 73 matchs, dont 41 à titre de partant. La saison dernière, il était utilisé comme releveur avec les Boulders où il avait maintenu une moyenne de points mérités de 3.72 en 29 manches de travail. Avec les Aigles, il avait débuté 8 parties et maintenu une moyenne de 5.21 en 46 manches et deux tiers.
 
«Je suis très content de compter sur Ethan la saison prochaine. J’ai été très impressionné de la façon qu’il a lancé avec nous en fin de saison puisqu’il devait travailler son endurance n’étant pas utilisé comme partant à Rockland. Ce que j’adore surtout de lui c’est son attitude de guerrier. Il n’a peur de rien et il se présente au stade pour gagner», explique Stanton.
 
Sur la scène internationale, Elias a représenté le Canada à la WBSC Premier 12. Dans cette formation, on pouvait apercevoir des noms comme ceux de Philippe Aumont, Andrew Albers et Jordan Lennerton. L’équipe était dirigée par l’ancien receveur des Blue Jays de Toronto Ernie Whitt. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.