Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 janvier 2018 - 14:18

Bon début d’année 2018 chez les Élans !

Par Salle des nouvelles

L’année 2018 commence sur une bonne note pour les patineurs du CPVTR Les Élans.

Ce weekend avaient lieu simultanément 2 événements en patinage de vitesse courte piste. Le CPVTR était l’hôte de la 3e compétition du circuit Élite et Longueuil recevait la 3e compétition du circuit interrégional.

Compétition interrégionale #3

Parmi les quelque 100 patineurs présents, 10 patineurs représentaient les Élans.

Au groupe 2, les patineuses Alyssia Cloutier et Gabrielle Hamel ont offert un doublé trifluvien, terminant respectivement au 2e et 3e rang. Gabrielle Hamel en a profité pour améliorer son meilleur chrono de la saison au 400 m ainsi qu’à la distance du 1000 m.

Au groupe 1 féminin, Érika Joly a terminé au 5e rang. Joly est la patineuse de 11 ans qui a mieux fait dans ce groupe. De son côté, Clémence Brunelle a joué de malchance devant déclarer forfait en cours de journée. Elle a terminé au 11e rang.

Du côté masculin, Zachary Tardif (groupe 2) et Tai Massicotte (groupe 4) ont monté sur la 3e marche du podium pour remporter la médaille de bronze dans leurs groupes respectifs.

Au groupe 1, Alexis Bélanger a terminé au 4e rang, William Gagné au 9e rang et François Abel au 13e rang. Louis-Simon Trudel (groupe 3) a terminé au 11e rang. Bélanger, Gagné et Tardif ont enregistré leurs meilleurs chronos de la saison au 1500 m, Massicotte de son côté a amélioré ses chronos aux distances du 400 et du 1000 m. De belles réussites pour ces patineurs !

Compétition Élite #3

Pendant ce temps, le CPVTR, recevait la 3e compétition Élite de la saison.

Pour le club de Trois-Rivières, la délégation trifluvienne était la plus importante de son histoire avec 6 patineurs sur les 95 présents. Au cours des dernières semaines, Léa Savard s’est vu confirmer le statut Élite pour le restant de la saison, se joignant ainsi à Léa Chamberland-Dostie, Alexandre Noël, Philippe Daudelin et Simon Daudelin. Louis-Étienne Bellavance ayant obtenu de son côté le statut d’invité pour la compétition #3.

Au terme des deux journées de compétition, les patineurs du CPVTR ont eux aussi connu de beaux succès, devant leurs parents et amis.

Léa Chamberland a terminé au 13e rang des patineuses présentes et a remporté l’or à la distance du 1000 m (groupe B). Elle en a également profité pour améliorer son meilleur chrono de la saison au 1000 m. À sa première présence sur ce circuit, Léa Savard a amélioré son meilleur chrono de la saison au 500 m et a terminé au 43e rang.

Du côté masculin, Simon Daudelin a terminé au 16e rang suivi par son frère Philippe au 17e rang. Philippe Daudelin a remporté 2 médailles de bronze pour les distances du 500 m et du 1000 m (groupe B). Alexandre Noël a obtenu une médaille de bronze (groupe B) au 1500 m et a pris le 27e rang. Louis-Étienne Bellavance a terminé au 46e rang, au cumul des points de la compétition.

Plusieurs des patineurs ont amélioré leurs chronos en vue des classements de fin de saison. Philippe Daudelin a amélioré la distance du 1000 m tout comme Louis-Étienne Bellavance. De son côté, Alexandre Noël a amélioré son 1500 m.

« Les patineurs affichent une belle progression depuis le début de la saison tant au niveau de la stratégie de course que de la technique. Plusieurs ont atteint les objectifs qu’ils s’étaient fixés pour cette compétition et ils peuvent être fiers » a souligné Simon Cuillerier-Serre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.