Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
20 décembre 2017 - 14:12

Plusieurs événements avaient lieu, encore une fois, ce weekend en patinage de vitesse, tant en courte piste qu’en longue piste et les patineurs du CPVTR étaient bien représentés !

Les patineurs du CPVTR continuent de se distinguer tant en courte piste qu’en longue piste

Par Salle des nouvelles

Les 32 meilleurs patineurs de vitesse sur courte piste de la catégorie junior au pays (masculins et féminins), âgés entre 14 ans et 19 ans inclusivement se donnaient rendez-vous au Centre Georges-Vézina de Saguenay, cette fin de semaine, pour les Championnats canadiens juniors 2017 de Patinage de vitesse Canada. Trois patineurs de Trois-Rivières avaient été sélectionnés pour l’événement, en fonction de leurs résultats de la Qualification nationale canadienne ouverte qui avait lieu à Calgary en novembre dernier.

Une 12e place pour Léa Chamberland Dostie
Léa Chamberland Dostie, 16 ans, qui en était à sa 2e expérience à ces Championnats a connu un excellent weekend, parmi les meilleures patineuses juniors au pays, alors qu’elle a enregistré une 12e place au classement général. Constante tout au long du weekend, elle a obtenu une 11e place au 1500 m, une 12e place au 500 m, et une 13e place au 1000 m. Chamberland Dostie en a également profité pour enregistrer une marque personnelle au 500 m.

Une 16e place pour Philippe Daudelin
Philippe Daudelin, 15 ans, en était de son côté à sa première expérience à ces Championnats. Le jeune Daudelin a enregistré une 12e place au 1500 m et une 11e place au 1000 m. Une disqualification au 500 m ne lui a pas permis de mettre la main sur de précieux points pour cette distance et l’a relégué au 16e rang du classement général. Il a également enregistré un de ses meilleurs temps au 500 m.

Simon Daudelin n’a pas connu le weekend espéré à ses derniers Championnats canadiens juniors. Disqualifié au 1500 m dans la première ronde, une mauvaise chute au 500 m dans la 2e ronde, l’a contraint à déclarer forfait pour le reste de la compétition. Dans les quelques courses qu’il aura patinées ce weekend, il aura tout de même enregistré, avec son frère, son meilleur temps en carrière au 500 m.

Les enjeux étaient de taille lors de cette compétition. Les patineurs et patineuses visaient l’un des quatre postes disponibles chez les femmes et chez les hommes, afin de représenter le pays aux Championnats mondiaux juniors sur courte piste de l’ISU 2018 en Pologne.

« Comme il reste encore quelques bonnes années à Léa et Philippe dans ce circuit, on peut facilement espérer qu’ils se retrouveront tout en haut du classement dans quelques années », soulignait Simon Cuillerier Serre au terme de la compétition.

Compétition longue piste hybride
Simultanément, ce samedi, avait lieu la 2e tranche de la compétition hybride longue piste. Là aussi les enjeux étaient de taille, puisque les 2 premiers de chaque catégorie d’âge (au cumul des points de la compétition format hybride 1 et 2) obtenaient leur laissez-passer pour les Championnats canadiens des catégories d’âge sur longue piste. 

Chez les 13 ans, Mya Joly a tout raflé tant dans la première hybride que dans la 2e. Première au cumul des points des deux compétitions, elle obtient automatiquement son laissez-passer sur l’Équipe du Québec en vue des Championnats qui se tiendront les 10-11 février prochain à Québec.

Un 2e patineur du CPVTR a également mis la main sur un laissez-passer. Il s’agit de François Abel (12 ans) qui a terminé au 5e rang ce weekend. Ayant récolté de précieux points lors de la première hybride, il termine 2e au classement général.

Chez les 13 ans, Alexis Bélanger a terminé au 3e rang récoltant la médaille de bronze à la 2e hybride. Au cumul des points, il se retrouve en 3e position. Érika Joly (11 ans) et Audrey Beaumier (14 ans) ont terminé toutes deux au 5e rang lors de la 2e tranche. Érika Joly se retrouve au 3e rang au cumul des points. Philippe Daudelin n’ayant pu prendre part à la compétition, en raison de sa présence à Chicoutimi, termine au 4e rang et Audrey Beaumier termine au 6e rang.

Pour pouvoir y participer, Bélanger, Beaumier, Daudelin et la jeune Joly doivent maintenant espérer que quelques places se libèreront par désistement, d’ici février prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.