Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 décembre 2017 - 09:38

En 2018, TRISTAN GUILLEMETTE se joint au programme national “EPM NEXTGEN” ainsi qu’à l’Équipe RACECLEAN

Par Salle des nouvelles

Par TRISTAN GUILLEMETTE

L’année 2018 sera un tournant important et très motivant pour ma carrière de cycliste, car je vais me joindre au programme national “EPM NEXTGEN - Endurance de Piste Masculine ” qui a comme objectif d’identifier et de contribuer au développement des athlètes U23 qui obtiennent des résultats dans des classements mondiaux.  
 
L’objectif final du programme “EPM NEXTGEN - Endurance de Piste Masculine” est de nous conduire vers une participation aux Jeux olympiques de 2020 et 2024.  
 
En harmonie avec les stratégies du programme de la haute performance de Cyclisme Canada, le programme “EPM NEXTGEN - Endurance de Piste Masculine” nous offre des opportunités de poursuive le développement de nos ambitions sportives sur la scène internationale. Nous nous retrouverons ainsi dans un environnement d’entraînement quotidien de calibre mondial et nous recevrons des services de soutien intégrés tels que la nutrition, la performance mentale, la physiologie et la musculation.  
 
De plus, je me joindrai à l’ÉQUIPE RACECLEAN de Cyclisme Canada, qui est le programme routier pour les athlètes de moins de 23 ans et qui font partie du programme “EPM NEXTGEN - Endurance de Piste Masculine”. Ce programme me permettra de progresser dans un environnement supervisé avec un soutien et des partenaires de classe mondiale et cela m’offrira l’occasion de participer à plusieurs événements internationaux sur la route et sur la piste en Espagne, Belgique, Italie, Cameroun, Cuba, États-Unis, Canada et beaucoup d’autres. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.