Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
28 novembre 2017 - 08:43

Le Hockey Féminin de la Mauricie rayonne au pays

Par Salle des nouvelles

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

C’est avec fierté que nous crions haut et fort que les « Rafales de la Mauricie PeeWeeA » représenteront le Québec lors de la « Coupe Capitale Bell » qui aura lieu du 27 au 31 décembre prochain sur la colline Parlementaire à Ottawa.  

Suite à un concours national où  les équipes pee-wee masculines et féminines du Canada étaient invitées à poser leur candidature pour représenter leur province ou territoire, nos Rafales ont été les heureuses gagnantes et représenteront fièrement le Québec tout entier lors de ce tournoi national en l’honneur du 150 e anniversaire du Canada.  

Nos treize filles exceptionnelles de Bécancour, Nicolet, Trois-Rivières, et Shawinigan (un territoire de 41 000 km2) formeront l’équipe féminine du Québec. Elles affronteront les formations des 15 autres provinces et territoires du pays dans le cadre de ce tournoi. 

C’est en cette année historique pour le pays, qui célèbre son 150 ième anniversaire, que nos filles vivront l’expérience d’une vie en pratiquant leur passion sur la glace du parlement à Ottawa.
  
Pour les Rafales et leur familles, la fierté de représenter le Québec restera à jamais graver dans leur coeur. 

Selon l’entraineur chef Maxime Perreault« Tout le monde capote ben raide! Autant les parents que les filles. C’est un honneur et une grande fierté d’avoir été sélectionné et d’aller porter les couleurs du Québec à Ottawa ». 

Une campagne de socio-financement a été mise sur pied afin de couvrir les dépenses non couvertes par l’organisation. https://www.gofundme.com/rafalesmauriciepeeweea 

Pour se qualifier, l’équipe devait rédiger un texte de 250 mots et l’accompagner d’une vidéo de 30 secondes.  

Vous pouvez aussi visionner la vidéo(en version longue) en suivant ce lien: https://www.youtube.com/watch?v=90u-VUlMahY 
 
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.