Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 novembre 2017 - 11:44

C’est la 31e édition du Tournoi provincial Novice-Midget de Bécancour !

Par Salle des nouvelles

Du 30 novembre au 10 décembre prochain, la population de la Ville de Bécancour s’apprête à accueillir les jeunes hockeyeurs et hockeyeuses de partout au Québec alors que se tiendra la 31e édition du Tournoi provincial Novice-Midget. Cette édition est sous la coprésidence de messieurs Benoît Côté et David Dubuc, tous deux impliqués auprès de l’organisation depuis nombre d’années, étant parents de jeunes hockeyeurs bécancourois.     

Il faut dire que la popularité du tournoi ne se dément pas année après année! Avec 40 équipes inscrites pour quatre catégories, le tournoi est à nouveau à son comble en 2017. Cette année, des équipes proviennent notamment des régions telles Gatineau, Jonquière, Sherbrooke, Alma, Montréal, Chaudière-Appalaches et, bien entendu, de régions limitrophes à Bécancour !  Pratique initiée en 2016,  l’entrée de joueurs se fera à nouveau sous un jeu de lumières avec musique ! Une attention qui a suscité beaucoup d’appréciation l’année passée tant chez les joueurs que chez les spectateurs. 

Les revenus générés par ce tournoi sont remis à l’Association du hockey mineur de Bécancour, permettant ainsi de maintenir des coûts d’inscription raisonnables pour toutes les équipes. Cette année, plus de 600 joueurs s’exécuteront sur la glace, un chiffre comparable aux éditions précédentes du tournoi.  
 
Encore une fois cette année, le tournoi peut compter sur la collaboration de la Ville de Bécancour comme partenaire principal de l’événement. De plus, nous soulignons la généreuse contribution du groupe MBI, Hockey Expert, des Remorques Promax, de Home Hardware l’Acadien Bricoleur, ainsi que plusieurs autres commanditaires. L’horaire du tournoi et la réglementation sont disponibles au www.tournoibecancour.ca.  
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.