Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 novembre 2017 - 15:47

Dévoilement du calendrier 2018 des Aigles de Trois-Rivières

Par Salle des nouvelles

La Ligue Can-Am a dévoilé hier le calendrier de la saison 2018. Les Aigles de Trois-Rivières amorceront leur sixième saison le 18 mai contre les Champions à Ottawa. L’entrée trifluvienne de l’équipe aura lieu le vendredi 25 mai alors que les Boulders de Rockland seront les visiteurs. Tout comme lors des trois dernières campagnes, le Stade Stereo+ sera aussi le théâtre de six duels internationaux.
 
Les Aigles disputeront leurs six premiers matchs sur les terrains adverses. La troupe dirigée par TJ Stanton passera toutefois beaucoup de temps au Stade Stereo+ en juillet avec un total de 17 parties, dont huit contre Ottawa et trois face aux Capitales de Québec.
 
Les six équipes régulières de la Can-Am disputeront chacune 102 parties, contrairement à 100 les dernières années. Les séries éliminatoires débuteront le 5 septembre, soit deux jours après le dernier match de la saison.

Duels internationaux
L’identité des formations sera dévoilée plus tard cet hiver puisque quelques détails administratifs restent à régler. Rappelons que depuis 2015, une équipe de joueurs étoiles de la Ligue de l’Île de Shikoku du Japon, l’équipe nationale cubaine et une délégation de la République dominicaine ont arpenté les marchés de la Ligue Can-Am.
 
 Le calendrier en bref
102 parties : 54 à domicile et 48 à l’étranger
Match d’ouverture : Vendredi le 25 mai 2018
73 parties au Canada
29 parties aux Etats-Unis
9 parties au Stade Canac de Québec
c. Ottawa : 22
c. Sussex : 21
c. Rockland : 19
c. Québec : 18
c. New Jersey : 16
c. Équipes internationales à déterminer : 6  

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.