Publicité

18 septembre 2020 - 06:00

La Fondation Santé Bécacour-Nicolet-Yamaska fait un don de 5 000 $ au Centre de pédiatrie sociale Le Cercle

Par Salle des nouvelles

La Fondation fait un don de 5 000 $ au Centre de pédiatrie sociale Le Cercle Nicolet, le 15 septembre 2020 – La Fondation Santé Bécancour–Nicolet-Yamaska a annoncé son soutien à l’implantation du Centre de pédiatrie sociale en communauté (CPSC) Le Cercle de Saint-Léonard-d’Aston. Un don de 5 000 $ a été fait à l’organisme qui débutera ses activités le 27 octobre prochain.

Ce montant servira à acheter des fournitures et des équipements médicaux. Situé dans les locaux de l’organisme famille Ludolettre, le CPSC Le Cercle a pour but de soutenir enfants et familles en situation de vulnérabilité, de sorte à assurer leur mieux-être et le développement optimal des enfants de 0 à 14 ans.

« Compte tenu que la première priorité d’investissement de la Fondation concerne la famille et la jeunesse, il est tout à fait naturel pour la Fondation de contribuer activement à la mise en place de ce beau projet », a déclaré Pierre Fréchette, président de la Fondation.

Ce don a été rendu possible en grande partie grâce à l’initiative de Jacques Blain, qui a marché 135 km en juin dernier et qui a été supporté par de nombreux donateurs pour un montant total de 3 567 $. Aussi, Christine Léger de la Pharmacie Jean Coutu de Nicolet a effectué un don de 1 000 $ en tant qu’ambassadrice.

Divers acteurs au service de la pédiatrice

La pédiatrie sociale en communauté mise de l’avant au CPSC Le Cercle s’inscrit dans la philosophie de la Fondation du Dr Julien, qui pose un regard multidisciplinaire sur les facteurs influençant le développement de l’enfant issu d’un milieu de vie difficile.

Les intervenants du monde légal, médical, scolaire et psychosocial du territoire comme la DPJ, les CPE et le milieu scolaire seront mis à contribution dans le cadre d’une approche misant sur les forces de l’enfant, de la famille, du milieu et sur le pouvoir d’agir.

« La Fondation est fière que cet organisme voie enfin le jour sur le territoire, et ce, grâce au travail d’un comité qui s’est échelonné sur plusieurs années et dont M. Denys Guévin est à l’origine. De plus, Lucie Laplante sera la coordonnatrice du Centre » a spécifié Danielle Gamelin, directrice générale de la Fondation.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.