Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 décembre 2017 - 14:03

Une moustache pour mon CH - Près de 30 000 $ amassés pour le Fonds Gilles-Rousseau

Par Salle des nouvelles

Les membres du Fonds Gilles-Rousseau de la Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières (RSTR) sont heureux d’annoncer qu’« Une moustache pour mon CH », qui s’est déroulée en novembre dernier, a récolté près de 30 000 $. Cette somme servira à l’acquisition d’équipements de pointe pour le Service d’urologie du Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) du CIUSSS MCQ.

Pour une cinquième année consécutive, la population du grand Trois-Rivières ainsi que plusieurs entreprises de la région ont répondu en grand nombre à l’appel de la moustache. 4 à 7 festifs, vente d’items promotionnels, création de profil en ligne, banques de dons : les moyens étaient variés pour soutenir la cause de la santé masculine!

Le Fonds Gilles-Rousseau a pu compter sur la précieuse collaboration de son dévoué porte-parole, M. Gervais Thibodeau, pour le représenter et témoigner de l’importance de ces dons. Effectivement, « le cancer, ça ne prend pas de pause » avait-il lancé plus tôt en début de campagne. Toute l’équipe de la Fondation ainsi que les membres du Fonds s’unissent pour le soutenir dans son actuel combat contre la maladie. Vous pouvez revoir le témoignage de monsieur Thibodeau sur la page Facebook de la Fondation.

Enfin, des remerciements sincères s’imposent à tous les partisans de la moustache ainsi qu’à tous les partenaires qui ont soutenu, à leur façon, la cause de la santé masculine : 94,7 Rouge FM et Énergie 102,3, Archibald Trois-Rivières, Belles de nuit Belles de jour, Carl Salvail photographe, Kruger Wayagamack, La Barik, La Maison de Débauche, Miuz, Le Barbu Sportif, S3, Tesca Sports, Trois-Rivières Honda, Trois-Rivières Toyoya, ainsi que tous les participants qui ont créé leur profil en ligne pour amasser des dons dans leur entourage. Au nom des patients qui bénéficieront de ces dons, merci du fond du cœur!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.