Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
4 novembre 2017 - 16:29

L'opération du canal carpien, est-ce risqué ?

Article commandité

Tout acte chirurgical comporte des risques même s’ils sont heureusement peu fréquents. L’opération du canal carpien consiste à libérer le nerf médian afin de faire disparaître les douleurs et les autres symptômes gênants. Elle dure en moyenne 10 minutes et est réalisée sous endoscopie. Il s’agit en fait d’une petite incision non invasive qui favorise la récupération de la mobilité plus rapidement. Les suites opératoires sont également beaucoup moins douloureuses. Vous n’aurez plus qu’à faire changer les pansements à domicile et à prendre les antalgiques et les anti-inflammatoires prescrits. Quelles sont alors les complications possibles ?

Une infection post-opératoire

Ce type de risque est cependant très rare. Il faut en effet que le contexte y soit favorable, comme par exemple la présence de pathologies telles que le diabète ou un dysfonctionnement immunitaire. Elle peut être localisée ou plus profonde. Dans ce cas, une nouvelle intervention devra être envisagée ainsi qu’une antibiothérapie.

La formation d’un hématome

Pas grave en soi, il faudra tout de même évaluer son importance. Si toutefois il s’avère qu’il comprime le nerf médian, il faudra l’évacuer. Des problèmes de cicatrisation peuvent aussi survenir.

Une algodystrophie

L’origine de cette maladie n’est pas connue à ce jour. On suppose qu’elle peut provenir d’un stress lié à l’opération. L’algodystrophie comporte deux phases distinctes :

  • Une phase chaude accompagnée de douleurs intenses type brûlures ou décharges électriques. La main est chaude, gonflée, transpire beaucoup ou au contraire souffre de sécheresse.

  • Une phase froide avec des raideurs articulaires qui remontent parfois jusqu’aux épaules. Il est alors impossible de se servir de sa main. Des séances de rééducation seront alors proposées.

Une récidive

Si la douleur revient, il peut s’agir de la formation d’une fibrose qui s’installe autour du nerf médian. Il faudra alors opérer à nouveau.

En cas de douleurs persistantes, cela signifie que le nerf n’a pas été totalement libéré.

Des troubles de l’insensibilité en revanche sont tout à fait normaux durant plusieurs semaines, voire plus.

Une lésion sur le nerf médian

Extrêmement rare, la lésion est consécutive à une section malencontreuse du nerf. Elle nécessitera une suture. De la même façon, il peut y avoir une compression du nerf durant l’intervention. Une microchirurgie sera alors proposée.

Le choix du chirurgien est donc important pour minimiser ces risques. Il conviendra lors du premier rendez-vous de se renseigner sur l'opération du canal carpien et les pratiques envisagées. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.