Publicité

23 octobre 2020 - 13:00

Vaccin COVID-19

Investissement de 214 M$ pour des candidats-vaccins canadiens

François Provost

Par François Provost, Journaliste

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé en conférence de presse vendredi que le gouvernement allait investir 214 millions de dollars dans des candidats-vaccins canadiens

Notamment, un investissement de 173 millions de dollars sera attribué à l’entreprise Medicago afin de développer un candidat-vaccin et pour la réalisation d'une nouvelle installation de production au Québec.  

« Notre gouvernement a également conclu un accord avec l’entreprise pour obtenir jusqu'à 76 millions de doses de son vaccin» , a affirmé Justin Trudeau.

Celui-ci a rappelé que le Canada avait également signé six ententes avec des entreprises à travers le monde pour l'obtention de candidats-vaccins.

Le premier ministre a aussi  annoncé qu'actuellement, des centaines de milliers de tests de dépistage rapide était en distribution dans les provinces canadiennes. Le moment de réception de ces tests à travers le pays varie en fonction du système établi par les provinces, a-t-il précisé.

Le premier ministre a également souligné la journée record de jeudi de cas confirmés à la COVID-19 au Canada. Il demande ainsi aux canadiens de continuer à respecter les mesures établies par les institutions de santé publique provinciales et de télécharger l’application de traçage à la COVID-19.

Justin Trudeau a réaffirmé que la distribution de vaccins ne pourrait se faire qu’avant plusieurs mois. Il espère des candidats-vaccins qui répondront aux exigences de Santé Canada au début de l'année 2021.

Élections américaines
Justin Trudeau a également commenté les élections aux États-Unis. 

Celui-ci s’est dit confiant que les relations entre le Canada et les États-Unis resteront solides peu importe le candidat élu par la population américaine

 « Notre responsabilité est de protéger les Canadiens, peu importe les résultats des élections aux États-Unis », a lancé Justin Trudeau.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.