Publicité

23 octobre 2020 - 10:00

Fonds d'appui au rayonnement des régions

Plus de 3,4 M$ pour la réalisation de 21 projets de développement socioéconomique en Mauricie

Par Salle des nouvelles

La ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest et le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet, ont confirmé une aide financière de 3 441 781 $ pour la réalisation de 21 initiatives régionales soumises dans le cadre du Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR).

Ces projets répondent à l'ensemble des priorités de la Mauricie, qui se trouvent également au cœur de la Stratégie gouvernementale pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires, soit :

  • Faire de la Mauricie une région attractive, accueillante et inclusive;
  • Accompagner les citoyens sur le plan socioprofessionnel;
  • Assurer l'occupation dynamique de l'ensemble du territoire mauricien;
  • Soutenir la vitalité de l'écosystème économique;
  • Favoriser la qualité de vie et le bien-être de la population;
  • Maintenir et améliorer la qualité de l'environnement.

Jean Boulet, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, a souligné: « Les citoyennes et les citoyens de la Mauricie ont des idées plein la tête et du cœur au ventre! L'annonce d'aujourd'hui en témoigne bien. Les retombées des 21 initiatives sélectionnées rejailliront notamment sur le tourisme, l'agroalimentaire, la culture, l'entrepreneuriat et le milieu communautaire. Qui plus est, ces investissements contribueront à la relance économique de notre région. »

Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé et président du comité régional de sélection de projets du Fonds d'appui au rayonnement des régions, a ajouté: « Le FARR représente un levier important pour le développement social, économique, touristique et culturel de notre région. Les 21 projets soutenus, directement en lien avec les 6 priorités régionales déterminées par la société civile et les élus de la région à la suite d'une vaste consultation, en sont la preuve. Nous sommes très enthousiastes d'avoir pu soutenir les promoteurs dans la réalisation de leurs projets et convaincus que nous pourrons continuer d'avoir un impact régional positif au cours des prochaines années grâce à ce fonds. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.