Publicité

9 février 2021 - 10:00

Plein air, activités physiques, bibliothèque, activités créatives et scientifiques

Nicolet offre des alternatives au camp de relâche du début mars

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Malgré l'impossibilité de tenir un camp de la relâche du 1er au 5 mars prochain, la Ville de Nicolet annonce que plusieurs activités sont possibles pour les familles.

Plein air, activités physiques, bibliothèque, activités créatives et scientifiques seront accessibles pour les élèves et leurs parents.

De plus, le Musée des cultures du Monde a aussi prévu une programmation spéciale pendant la relâche.

La tenue de camp de jour étant interdite en zone rouge, la Ville de Nicolet a dû abandonner l'idée de tenir un camp de la relâche scolaire parce que même si le gouvernement du Québec annonçait à la mi-février le retour à une zone orange pour le Centre-du-Québec, elle ne serait pas en mesure d'offrir, dans un si court délai, ce service à la population.

Répertoire d'activités

Dans le but de soutenir les familles durant cette période, les Services à la communauté rendront disponible dès le 27 février, un onglet Répertoire d'activités pour la relâche scolaire sur le site Internet de la Ville de Nicolet.

Pour l'occasion, les familles pourront y trouver des suggestions d'activités créatives, des vidéos d'entraînement, des capsules scientifiques et autres trouvailles pour agrémenter votre temps avec les enfants.

La municipalité profite de l'occasion pour vous rappeler que le comptoir de prêt de la Bibliothèque H. N.-Biron est également disponible afin de vous procurer des livres et autres documents. Et bonne nouvelle, il est de nouveau possible de sillonner les rayons pour faire vos choix de livres.

Colle, papier, ciseaux

Au Musée des cultures du monde, l'emphase sera mise sur l'exposition de Claude Lafortune : Colle, Papier, Ciseaux !

D'autres activités complémentaires seront proposées aux visiteurs.

La Ville de Nicolet rend aussi disponible, selon les conditions climatiques, 3 ronds de glace situés aux parcs : Nicoterre, la chapelle au Port-Saint-François ainsi qu'au parc Marguerite-D'Youville. Les Nicolétains(e)s peuvent également utiliser la patinoire du dek hockey voisine de l'aréna.

Des sentiers de raquettes sont également disponibles gratuitement. Dans les dernières semaines, les accès aux sentiers de raquette ont été balisés afin de rendre plus accessibles les pistes pour les familles qui souhaitent découvrir ces espaces.

• Un sentier a été réalisé à proximité des pistes de ski de fond (entrée à proximité du Ministère des Transports);

• Un sentier est disponible à proximité de la passerelle de l'Anse-du-Port;

• Un sentier est disponible gracieusement offert à proximité de l'Hôtel et Centre des congrès Montfort

La Corporation de développement communautaire de Nicolet-Yamaska propose la location de raquettes à neige gratuitement. Un dépôt de 20$ est exigé, mais ce dernier est remboursé à la fin de la location.

Pour réserver, il est nécessaire de prendre rendez-vous avec Émie Dufresne, responsable des locations au Centre Gabrielle-Granger en composant le 819 293-4058.

Défi château de neige

Loisir Sport Centre-du-Québec en collaboration avec tous ses partenaires vous invite à vous amuser dehors en réalisant un château de neige.

Par le déploiement provincial du Défi château de neige, le Québec établira le record du plus grand nombre de châteaux de neige au monde!

Inscrivez-vous et courez la chance de gagner des prix : https://defichateaudeneige.ca/region/centre-du-quebec

Le Géocaching, vous connaissez? Une vraie chasse au trésor pratiquée à l'extérieur à l'aide d'appareils GPS (téléphones intelligents également).

Rejoignez les coordonnées spécifiques et tentez de trouver la géocache (boîte) qui y est dissimulée. Une belle façon de découvrir la région à pied ou en voiture.

Tous les détails ici :

https://www.tourismenicoletyamaska.com/fr/quoi-faire/geocaching/geocaching-dans-nicolet-yamaska

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.