Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Perte totale de neuf logements

Incendie suspect de 5ième alarme cette nuit à Trois-Rivières

durée 15h00
3 juillet 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

Deux immeubles se sont hautement enflammés vers 1 h 30 cette nuit au coin de la Rue Sainte-Julie sur le terrain extérieur entre le 970 et le 976 Monseigneur-Cooke à Trois-Rivières, causant la perte totale de neuf logements.

Un témoin affirme que le feu aurait pris naissance à la base du premier immeuble pour ensuite remonter vers l'étage et poursuivre de plus bel vers le toit.

Rapidement les flammes se sont propagées par le biais du triplex se tenant à proximité.

Durant l'intervention des pompiers, des transformateurs d’Hydro-Québec ont explosés depuis la rue Sainte-Julie tout près des lieux enflammés.

Plusieurs immeubles voisins ont alors été évacués pour la sécurité de tous et la Croix-Rouge a pris en charge les résidents des deux immeubles anéantis par le feu.

« Vers 4 h 30 beaucoup de fumée se dégageait des lieux, on ne voyait plus grand chose », a déclaré le témoin qui n'a pas quitté la scène d'intervention.

Les pompiers ont ainsi maintenu leurs efforts depuis 1 h 30 dans la nuit pour faire cesser les flammes jusqu'à 10 h ce matin en poursuivant l'arrosage sur les décombres, afin d'écarter tout risque de voir le feu reprendre.

« À 6 h 40 les pompiers arrosaient toujours, le temps de la démolition des bâtisses », a ajouté le témoin.

Le service incendie de la Ville de Trois-Rivières a pu bénéficier du renfort des services voisins, tels que celui de Saint-Étienne des Grès et de Bécancour, se retrouvant face à un feu ayant atteint le cinquième niveau d'alarme.

Les fils électriques endommagés par le feu ont de plus causé une panne d’électricité à travers le secteur.  « L'électricité s'est coupée un peu avant 2 h cette nuit et n'est revenue que vers 10 h ce matin », ont souligné des témoins.

Si l'on ne relève aucun blessé durant le tragique événement, en revanche, deux pompiers auraient été transportés en ambulance suite aux symptômes survenus d'un coup de chaleur.

La cause de l'incendie n'ayant toujours pas été déterminée l​​​​'enquête suit son cours afin de définir s'il est de nature criminelle ou bien accidentelle.

En effet, des débris similaire à des boîtes de carton et des matelas ont été aperçus entre les deux blocs. La police confirme alors qu'un citoyen a déclaré avoir vu deux individus qui se trouvaient à l’endroit de l’incendie partir en courant vers la rue Sainte-Julie.

Les deux immeubles quant à eux ont été réduit en décombres, signifiant une perte totale pour les locataires des neuf logements.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Forte augmentation des crimes en ligne durant la COVID-19

De nouvelles statistiques indiquent que les cas d’extorsion déclarés à la police au Canada ont augmenté de près de 300 % au cours de la dernière décennie, au moment où le crime a augmenté en ligne pendant la pandémie de COVID−19. «Ces augmentations inquiétantes sont liées à l’utilisation des plateformes de médias sociaux et d’autres fournisseurs ...

Opération nationale de surveillance sur les cours d'eau

Plusieurs services de police du Québec tiendront en fin de semaine une opération nationale concertée qui s’attardera à la sécurité des citoyens s’adonnant à des activités nautiques. Pour justifier cette opération qui aura lieu de vendredi à dimanche, la police signale qu’à quai et sur les plans d’eau, l’achalandage ne cesse d’augmenter.  La ...

Conclusion d'enquête après une collision sur la route à Yamachiche

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rend publiques les conclusions de son enquête sur l’accident du travail survenu le 7 octobre 2021 sur la route Sainte-Anne Est, à Yamachiche. Il s'agit d'un accident durant lequel un travailleur de l’entreprise Pavage Roy a été blessé. Au moment de ...