Publicité

28 août 2020 - 09:11

Accident de la route

Une collision majeure à Saint-Roch-de-Mékinac fait deux morts et huit blessés

Par Salle des nouvelles

Hier, les services d'urgence ont été avisés d'une collision impliquant sept véhicules dont un camion lourd sur la route 155 en direction sud, près du km 26, à Saint-Roch-de-Mékinac. D'après les informations de la police, deux personnes sont décédées.

Quatre automobiles, deux camionnettes de type pickup, un tracteur routier et sa remorque/chargement sont impliqués.

Le camion lourd aurait percuté par l'arrière une série de véhicules qui étaient immobilisés en direction sud à l'approche d'une zone de travaux. Le premier véhicule qui a été percuté s'est retrouvé coincé sous le tracteur routier. La personne qui prenait place dans le premier véhicule ne démontrait pas de signes de vie.

Lorsque le camion lourd a été déplacé, une deuxième victime a été trouvée dans le véhicule qui était coincé en dessous. Il y aurait donc deux personnes décédées dans cette collision (les informations sur l'âge et le sexe n'ont pas encore été divulguées). Huit autres individus sont blessés. Des informations sur leur état de santé sont à venir.

Une enquête est en cours. L'hypothèse d'une distraction sera étudiée de près et une inspection mécanique va être effectuée sur le camion. La route est toujours fermée et le travail se poursuit sur la scène de collision.

Une déviation est effective par le MTQ permettant tout de même aux véhicules de se rendre de La Tuque vers Shawinigan sans détour par Saint-Tite. Il s’agit d’un court détour.


 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.