Publicité
12 décembre 2019 - 06:00

Une perquisition a mené à la saisie de 280 plants de cannabis, 70 g de haschich et deux armes à feu

Un homme arrêté pour avoir produit du cannabis

Par Salle des nouvelles

L’équipe d’enquête du poste de la MRC de Nicolet-Yamaska de la Sûreté du Québec a effectué, mardi 10 décembre, une perquisition en lien avec la production de cannabis sur le rang Saint-Joseph à La Visitation.

Les policiers ont procédé à l’arrestation d’un homme de 65 ans sur les lieux de la perquisition. L’homme arrêté pourrait faire face à des accusations en vertu de la Loi sur le Cannabis et en vertu du Code criminel relativement aux armes à feu. Il a été libéré sur promesse de comparaître à une date ultérieure.

Lors de la perquisition, les policiers ont saisi plus de 280 plants de cannabis rendus à différents stades de croissance, plus de 70 grammes de haschich et deux armes à feu. Les plants étaient en culture dans une maison unifamiliale et dans un garage détaché de la maison.

Les policiers ont réalisé cette intervention et obtenu un mandat de perquisition à la suite d’un incendie qui s’est déclaré dans le garage avant-hier, avant-midi.

La Sûreté du Québec rappelle que toute information sur la contrebande de cannabis peut être communiquée en tout temps et de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle au 1 800 659-4264.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.