Publicité
13 novembre 2019 - 09:00

Violences sur membres de la famille

Une arrestation pour voies de fait grave la nuit dernière

Par Salle des nouvelles

Les patrouilleurs de la Direction de la police de Trois-Rivières ont procédé à l’arrestation d’un individu dans la nuit de mardi le 12 novembre, à la suite d’une agression physique sur des membres de sa famille.

Vers 1 h 30 mardi matin, les policiers ont été dirigés dans un logement de la rue Gervais, suite à un appel 911 signalant une violente dispute. Lorsque les patrouilleurs sont arrivés sur place, ils ont aperçu un individu fortement intoxiqué qui se trouvait à l’intérieur et ils ont constaté des traces apparentes de violence dans le logement.

Deux victimes qui se trouvaient à l’intérieur ont été rapidement prises en charge par les policiers. Une autre personne qui se trouvait à l’intérieur au moment des événements a réussi à fuir. Le suspect, un homme de 27 ans qui se trouvait dans un état mental perturbé, a été maîtrisé par les policiers à l’aide d’une arme à impulsion électrique (taser) et conduit au Centre hospitalier CHAUR de Trois-Rivières.

Présentement, celui-ci est toujours hospitalisé et devrait comparaître au Palais de justice de Trois-
Rivières, demain dans la journée.

Les victimes, qui ont été gravement blessées, seraient toujours hospitalisées mais leur état n’inspire aucune crainte pour leur vie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.