Publicité
27 mai 2019 - 11:49

Le jeune homme aurait quitté sa résidence du secteur de Trois-Rivières Ouest le 23 mai, dans la journée

La police de Trois-Rivières sollicite la population afin de retrouver Antoine Rinfret St-Yves

Par Salle des nouvelles

La Direction de la police de Trois-Rivières sollicite l’assistance de la population afin de retrouver Antoine Rinfret St-Yves, 22 ans.

Le jeune homme, qui serait dans un état dépressif, aurait quitté sa résidence du secteur de Trois-Rivières Ouest, jeudi le 23 mai, dans la journée.

Antoine Rinfret St-Yves mesure 1,83 m et pèse 80 kg. Il a les cheveux longs aux épaules, de couleur bruns. Il serait vêtu d’un jeans, un t-shirt noir avec inscription sur le devant, possibilité de coton ouaté noir également. Il pourrait porter une casquette noire avec inscription « Arvisais » ainsi que des chaussures Adidas noirs avec semelles blanches.

La famille mentionne avoir des raisons de craindre pour sa sécurité. Le poste de commandement ainsi qu’une douzaine de policiers ont été mis à contribution afin d’effectuer des recherches près de l’aréna Jérôme-Cotnoir, situé dans le secteur Trois-Rivières Ouest.

Toute personne qui aurait aperçu monsieur Rinfret St-Yves ou qui pourrait fournir de l’information permettant de le retrouver est invitée à contacter la Direction de la police de Trois-Rivières, au 819 691-2929 # 6.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.