Publicité

8 décembre 2021 - 11:30

Il comportera trois étages en bordure de la rivière Saint-Maurice

Un nouveau complexe d’hôtel de 32 M$ verra le jour à Grandes-Piles

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Un ambitieux projet d’hôtel d’une valeur totale de 32 M$ prendra bientôt forme à Grandes-Piles, aux abords de la rivière Saint-Maurice.

C’est ce qu’annonce le promoteur François Veillette qui a déjà réalisé de nombreux projets d’envergure à Trois-Rivières, notamment l’Édifice Emmanuel, construit en 1990 sur la 6e Avenue.

Le complexe El Franco Hôtel & Conférence de forme octogonale et à dôme géodésique, comportera trois étages et 46 chambres, soit 14 unités simples avec lit king et 32 suites juniors avec deux lits queen.

Le dôme unique de l’hôtel créera un espace de sérénité et de paix, tout en permettant de contempler le ciel étoilé. L’hôtel sera érigé au bas d’une falaise longeant le Saint-Maurice, sur le terrain d’une ancienne halte routière comportant une cascade d’eau.

Une immense glissade, d’une longueur de 1 200 pieds et venant de la montagne, sera d’ailleurs accessible près de l’hôtel.

De plus, il y aura un restaurant-bar avec terrasse ainsi qu’un bar Tiki, un gymnase, une piscine et un spa intérieur.

Une salle de spectacles est également prévue dans un bâtiment adjacent à l’hôtel.

Création d'une soixantaine d'emplois

Il s’agit d’un projet jamais vu en Amérique du Nord et qui permettra de créer une soixantaine d'emplois.

En complément, un nouveau concept immobilier a déjà commencé à prendre forme 250 pieds plus hauts, sur les hauteurs de la rivière Saint-Maurice.

Le Belvédère El Franco sera constitué de 24 maisons luxueuses s’étendant sur 1 km et offert en location. Toutes les constructions auront leur propre piscine creusée, jacuzzi, télescope, foyer extérieur et plus encore.

Les clients auront également accès à un sentier pédestre d’une longueur de 13 km sillonnant les falaises qui longent la rivière et y observez une faune abondante. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.