Publicité

29 septembre 2021 - 14:00

Il centralisera l’information sur les endroits commerciaux à louer ou à vendre

Un nouveau service pour aider les entreprises de La Tuque

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le Service de développement économique et forestier (SDÉF) La Tuque a récemment procédé à l’embauche de ressources permettant de déployer de nouveaux services répondant aux besoins des gens d’affaires de l’agglomération de La Tuque, incluant les secteurs de La Croche, Parent, ainsi que les municipalités de La Bostonnais et de Lac-Édouard.

Parmi ceux-ci, une première initiative vise à répondre aux demandes des promoteurs désirant s’installer ou se relocaliser dans l’agglomération de La Tuque.

Le SDÉF veut mettre à leur disposition un répertoire de bureaux, locaux et terrains commerciaux ou industriels disponibles, en location ou à la vente, pour la création ou l’expansion de projets pour la très petite comme pour la plus grande entreprise.

L’objectif est de promouvoir cette information dans l’onglet Économie du site Web de la Ville de La Tuque, permettant par le fait même le référencement au propriétaire ou à son courtier immobilier.

La responsable de ce projet au SDÉF, la conseillère en développement économique Vanessa Bellemare, souhaite préalablement recueillir un maximum de données rendant possible la création et la mise à jour périodique de ce répertoire. Par le biais des médias, elle lancera un appel aux propriétaires dans les prochaines semaines et proposera ensuite une carte interactive qui sera disponible dans l’onglet Économie du site Web municipal.

Répertoire gratuit

Le répertoire, entièrement gratuit pour l’affichage et la consultation, servira tout autant aux promoteurs qu’aux conseillers du SDÉF, afin de les soutenir dans la réalisation de leur projet. Les personnes intéressées par ce service sont invitées à suivre la page Facebook du SDÉF La Tuque pour savoir à quel moment ce nouvel outil sera mis en ligne.

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour signifier une offre de bureau, local ou terrain, à vendre ou à louer, les propriétaires ou courtiers immobiliers peuvent communiquer dès maintenant avec Mme Bellemare au 819 523-6111, poste 5 ou par courriel à [email protected]

« Je suis très heureuse de contribuer au développement et à l’implantation de ce nouvel outil de repérage, souligne Vanessa Bellemare, conseillère au développement économique SDÉF La Tuque. Il centralisera l’information sur les endroits commerciaux à louer ou à vendre, offrant par le fait même davantage de visibilité aux espaces disponibles. Ce répertoire a été pensé pour faciliter la localisation de projets d’affaires dans l’agglomération de La Tuque. J’encourage tous ceux qui détiennent des bureaux, locaux ou terrains à la location ou à la vente, à communiquer avec moi pour contribuer à cette nouvelle initiative de développement économique. »

« L’arrivée de nouvelles ressources permet au SDÉF d’être plus agile et d’offrir de nouveaux services aux entreprises et aux organisations de l’agglomération de La Tuque, ajoute Danielle Rémillard, directrice SDÉF La Tuque. Un répertoire des locaux et terrains vacants nous a souvent été demandé. Il s’agit d’un exemple de projets qui pourront être mis sur pied par notre nouvelle équipe, pour soutenir le développement des affaires et faciliter les démarches de nos promoteurs actuels et futurs. »

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.