Publicité

31 août 2021 - 10:32

Il permettra d’accroître de près de 50 % la capacité du Port

Construction du Terminal 21 au Port de Trois-Rivières : Québec confirme 22,5 M$

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans le projet de construction du Terminal 21 au Port de Trois-Rivières avec la confirmation d’un financement de 22,5 M$ du ministère des Transports du Québec dans le cadre d’Avantage Saint-Laurent.

C’est la ministre déléguée aux Transports, Chantal Rouleau, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet, ainsi que la présidente du Conseil du Trésor et députée de Champlain, Sonia Lebel, qui en ont fait l’annonce hier au Port de Trois-Rivières.

« Avec cet investissement, le gouvernement du Québec mise sur le Port de Trois-Rivières et son projet du Terminal 21 pour concrétiser la nouvelle vision maritime Avantage Saint-Laurent. Nous sommes honorés de la confiance qu’accorde le gouvernement du Québec à la communauté portuaire de Trois-Rivières. Ce projet porteur s’inscrit dans notre plan de développement Cap sur 2030 où nous visons Être un port urbain innovant, générateur de croissance, au cœur d’une chaîne logistique compétitive », a tenu à souligner Véronique Néron, vice-présidente du conseil d’administration du Port de Trois-Rivières.

L’innovation et la conformité environnementale seront au cœur du développement du Terminal 21. Le meilleur du savoir collectif des acteurs de la communauté portuaire et du milieu de la recherche seront mis à profit afin de concevoir un terminal permettant de relever les défis de performance d’aujourd’hui et de demain.

Dynamiser l'économie

Il sera un véritable moteur de croissance et d’amélioration de la compétitivité des opérations de manutention, en plus de dynamiser l’économie.

« Bien plus qu’une infrastructure portuaire, le Terminal 21 sera un véritable laboratoire d’innovation. Tout comme Avantage Saint-Laurent, nous visons créer un terminal performant qui permettra d’accroître la compétitivité de nos entreprises sur les marchés mondiaux, particulièrement celles de notre région. Il sera également, et surtout, le terminal de plusieurs générations de travailleuses et travailleurs portuaires. Il s’agit de construire aujourd’hui le terminal de demain », a précisé Gaétan Boivin, président-directeur général du Port de Trois-Rivières.

50 % plus de capacité

Rappelons que le projet du Terminal 21 permettra d’accroître de près de 50 % la capacité du Port qui fonctionne actuellement à plein régime, alors que de plus en plus d’entreprises souhaitent faire appel à ses services pour rejoindre les marchés internationaux.

Ce sont 716 mètres de façades de quais, pour près de 100 000 m2 de superficie, qui seront ajoutés à l’ouest des infrastructures actuelles. Servant au transbordement de vrac solide, de vrac liquide et de marchandises générales, ce nouveau terminal comprend la construction de quais, d’ouvrages de soutènement, de voies d’accès routier et ferroviaire ainsi que d’espaces d’entreposage.

Il exigera des investissements totaux d’environ 130 millions.

Son exploitation entraînera des retombées économiques annuelles de 59 millions et dans un contexte de relance économique, la phase de construction contribuera, quant à elle, à créer des retombées de 76,1 millions.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.