Publicité

25 juillet 2021 - 15:00

Une nouvelle porte sur la rivière Nicolet

Aménagement d'une promenade de 4,7 millions $ et nouvelles infrastructures récréatives et sportives à Nicolet

Par Catherine Deveault

Annoncé récemment dans le cadre des projets centricois du programme d'aide financière aux infrastructures récréatives et sportives du Québec (PAFIRS) et du programme d'infrastructure investir dans le Canada (PIIC), la concrétisation d'un projet de promenade sur la rue du 12- Novembre ouvrira une toute nouvelle porte sur la rivière Nicolet.

Ce projet totalisera 4,7 millions de dollars (financé par le gouvernement du Canada, le gouvernement du Québec, la Caisse Desjardins de Nicolet et la Ville de Nicolet). Nicolet profite donc à son tour de l'entente bilatérale intégrée pour créer cette nouvelle infrastructure municipale le long de la rivière qui traverse son territoire.

On se souviendra que l'administration municipale nicolétaine avait annoncé son intention de réaliser ce projet le long de la rivière il y a quelques années, mais devant l'ampleur du chantier à venir avait préféré déposer son projet au PAFIRS pour obtenir de l'aide financière de Québec et Ottawa.

« Les programmes du PAFIRS et PIIC nous apportent ce précieux levier dont notre communauté avait besoin pour réaliser cet ambitieux projet qui ouvrira une toute nouvelle porte sur la rivière Nicolet. Cet espace qui sera dévoilé nous permettra une superbe ouverture vers nos caractéristiques paysagères. Je remercie Québec, Ottawa, la Caisse Desjardins de Nicolet et IGA de nous permettre de nous doter d'une telle infrastructure à l'aube de nos fêtes du 350e anniversaire de fondation qui auront lieu l'an prochain. »

- La mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois.  

En rencontre de presse, le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie et représentant le gouvernement fédéral, l'honorable François-Philippe Champagne a souligné que le PIIC sert justement à doter les municipalités comme Nicolet de nouvelles infrastructures en plus de créer des emplois et faire croître l'économie

« Depuis mars 2020, notre gouvernement a montré à plusieurs reprises comment l'amélioration de l'infrastructure de nos communautés est une priorité pour nous. Le Programme d'infrastructure Investir dans le Canada a permis à plusieurs milliers de projets d'être réalisés jusqu'à maintenant. Ici, à Nicolet, ce projet de promenade permettra aux citoyens de profiter pleinement de la rivière Nicolet et améliorera ainsi la qualité de vie des citoyens. En plus, il permettra de stimuler l'économie et de créer des emplois dans la région au moment où nous sommes en pleine relance économique. ».

« Ce projet contribuera au développement de la pratique sportive, récréative et de plein air, auprès de l'ensemble de la collectivité nicolétaine, et des jeunes en particulier. Il rejoint les objectifs que s'est fixés la ministre déléguée à l'Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, madame Isabelle Charest, pour qui il faut prendre conscience de l'importance d'être actif en mettant en œuvre des moyens pour permettre aux Québécoises et aux Québécois de bouger davantage. Je suis très fier que notre gouvernement soit associé à cette belle initiative» ajoute le député provincial de Nicolet-Bécancour à l'Assemblée nationale, Donald Martel.

La construction de la promenade riveraine en bois d'une longueur d'environ 300 mètres se fera par phases au cours des trois prochaines années. Celle-ci comprendra notamment l'ajout de mobilier actif, l'aménagement d'espaces de rassemblement avec placette et belvédère. La mairesse a profité de la rencontre de presse pour annoncer que certaines nouveautés sont d'ailleurs ajoutées au projet initial du côté du parc. Marguerite-d'Youville : des rénovations et mises aux normes sont aussi prévues dans ce populaire espace vert au skateparc, avec un agrandissement du bureau d'information touristique Nicolet-Yamaska (salle polyvalente et bloc sanitaire) ce qui permettra d'accroître les activités sportives et touristiques de l'endroit.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.